Imprimer

Demonic, le film de 2021Feu rouge cinéma

Demonic 2021

Traduction du titre original : Démoniaque.

Sorti aux USA le 20 août 2021.
Sorti en blu-ray français le 20 septembre 2021.
Annoncé en blu-ray anglais le 25 octobre 2021.

De Neill Blomkamp (également scénariste). Avec Carly Pope, Chris William Martin, Michael J. Rogers, Nathalie Boltt, Terry Chen, Kandyse McClure.

Pour adultes ?

Une jeune femme aux cheveux roses appelle sa mère alors qu’elle marche dans un champ d’herbes sèches jusqu’à l’aile d’une grande bâtisse de campagne. Elle entre dans le bâtiment obscur au sol détrempé, allume sa lampe torche, appelle plusieurs fois, entend une voix de femme qui lui répond en sanglotant. Dans chaque pièce il y a un lit avec seulement le matelas, et la jeune femme aux cheveux roses finit par trouver assise à l’un de ces lits une femme (qui semble avoir son âge et la même coupe de cheveux sans la teinture rose) dans un état de choc. Mais la femme assise d’un coup se tourne vers elle et lui demande froidement de faire attention où elle met les pieds – et de lui lancer un briquet allumé qui embrase le pétrole répandu au sol, pétrole qui se trouvait sans doute il y a encore peu de temps dans le jerrycan posé renversé sur le même lit.

La femme aux cheveux roses semble surprise par le fait : sans doute vient-elle d’avoir perdu son odorat suite à un covid, vu que le pétrole répandu par terre, ça sent très fort d’habitude, et n’engage pas particulièrement à patauger dedans quand on a un minimum de jugeote. Mais tout cela n’était qu’un rêve et de toute manière un minimum d’intelligence est une denrée rare chez les héros et héroïnes de film d’horreur. La jeune femme aux cheveux rose se réveille en nage dans une chambre baignée de soleil, prend sa douche, se recoiffe, se tartine une tartine tandis qu’un flash du sourire de la folle assise sur le lit lui revient.

Elle sort, monte dans sa voiture, et bien sûr consulte ses textos, un d’un(e) certain(e) Sam qui veut revoir une certaine Carly. Elle sourit, démarre enfin, retrouve une amie noire un verre de vin rouge à la main et apparemment déjà perrave vu à quel point le vin menace d’éclabousser son chemisier blanc. Nouvelle séance de dégustation de tartine, ou plus exactement un bout de pizza au bord d’un lac superbe, avec la bouteille de vin rouge déjà sifflée à la moitié, à supposer qu’il s’agisse de la première bouteille entamée. L’amie se lève et la bouteille de vin rouge est sifflée au dernier quart sans que personne n’ai rien versé dans son verre. Est-ce le signe d’une possession démoniaque.

Le soir est déjà venu, et sa journée apparemment bien remplie par ce seul épisode, Carly ( ?) se couche et trouve cette fois un message de Martin qui veut la revoir et lui a donné rendez-vous à la terrasse d’un café. Bière pour lui, coca pour elle, beaucoup de vent pour tous les deux. Martin a eu un appel téléphonique d’une compagnie qui lui offrait de l’argent pour faire partir d’un comité, et ils savaient qu’il connaissait sa mère Angela, et elle serait dans une clinique totalement paralysée, patiente dans le cadre d’un programme de recherche. Martin suggère donc à Carly de contacter ce programme de recherche pour obtenir d’avoir plus d’informations sur ce qui se passe.

***