Mondocane, le film de 2021Feu orange cinéma

Mondocane (2021)

Sorti en Italie le 3 septembre 2021,
Sorti en Pologne le 15 avril 2022,
Sorti au Portugal le 9 juin 2022.
Sorti en blu-ray français le 15 juin 2022
Annoncé en blu-ray américain le 12 juillet 2022.

De Alessandro Celli (également scénariste) sur un scénario de Antonio Leotti ; avec Dennis Protopapa, Giuliano Soprano, Alessandro Borghi.

Pour adultes et adolescents.

(post-apocalyptique) Dans la favela nés à l'ombre des aciéries, les enfants des abandonnés survivent sans loi, oubliés, dans la ville symbole d'un pays marqué par la dégradation de l'environnement.

Dans une animalerie, un jeune garçon regarde dans un aquarium des petits poissons bleus tandis qu’une jeune fille tient dans ses bras un chiot. Ailleurs, deux garçons sortent de la mer, brandissant une croix avec un christ, riants : l’un (Cri = Cristian) dit à l’autre qu’il était certain que la croix serait là. Ils sortent de l’eau, l’autre renfile un pantalon et demande combien ça peut valoir. Cri ne le sait pas mais cela doit sûrement valoir quelque chose. Mais le second voudrait savoir ce que c’est. Cri répond que tout le monde s’en fiche.

Comme ils marchent le long de la plage, Cri demande au second ce qui le préoccupe. Le second répond que rien, puis veut lui dire quelque chose : on lui a offert de faire un travail. Cri demande qui. Le second répond : les fourmis. Cri s’indigne que l’autre ait tardé à le lui dire, mais le second proteste : il le lui dit maintenant — on lui a demandé de brûler une boutique. Cri s’étonne : seulement ? Et de se réjouir : Alors c’est un véritable coup de chance. Le second ajoute qu’il y a un problème… Il n’a pas le temps d’achever : Cri ne marche plus à côté de lui, il est tombé et convulse sur le dos bras en croix, la bouche écumant. Son camarade le met sur le côté, et maintenant sa tête en place, tente de lui parler… De fait au-dessus d’eux, il n’y a que des cheminées d’usines au bord de la mer ensoleillée, surmonté d’un gros nuage de pollution. Ils passent devant un grillage avec un panneau Zone interdite pollution.

Finalement, la crise passe et Cri se relève, ramasse la croix. L’autre veut qu’il abandonne la croix car elle est trop lourde. Puis Cri demande quel était le problème, mais son camarade ne veut plus lui en parler. Ils s’éloignent ensuite des usines en suivant une allée entre deux murs, dépassent un cheval blanc couché sur le côté, mort. Ils pataugent en chemin dans de grandes flaques, passent devant trois hommes affalés contre un mur, et d’autres encore assis sur une bâche. Puis dans le couchant ils traversent une étendue d’eau où ils ont l’eau jusqu’aux mollets.

Le soleil est couché quand un certain Lightning, un vieillard, les interpelle depuis son bateau et leur demande où ils étaient, les traitant de bâtards. Cri lui répond de loin de s’occuper de ses f…tues affaires, et Lightning les traites en retour de fils de p.tes. Plus tard, c’est Lightning qui cuisine tout en traitant les gamins d’ignorants.

Ailleurs, la nuit tombée, deux véhicules blindés poursuivent une moto avec un pilote et son passager qui fait plusieurs fois feu dans leur direction. A bord d’un véhicule, une jeune femme conduit et comme l’écran qui ressemble à un radar affiche qu’ils approchent de la zone interdite, le coéquipier dit qu’elle doit abandonner la poursuite. Au lieu de cela, la conductrice passe à travers une palissade et continue de suivre la moto. Mais elle ne la voit plus dans l’obscurité et le coéquipier veut qu’ils rentrent. Mais elle continue de tourner dans les rues bétonnées et finit par tomber sur un rang d’enfants casqués qui les mettent en joue au fond d’une impasse. Arrive un adulte, et le coéquipier demande si c’est un certain Escalda, mais la conductrice pense que non. L’adulte s’approche, la conductrice se demande ce qu’il veut faire. C’est un jeune homme qui allume son cocktail Molotov et le lance sur le véhicule blindé. Tous les jeunes crient de joie et le véhicule blindé bat en retraite.

Mondocane, le film de 2021

***