Siren S01E01: Chapitre premier (2018) Feu vert télévision

Siren S01E01: Pilot (2018)
Traduction du titre original : Sirène.

> Épisode suivant

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée Siren (2018)

Diffusion annoncée aux USA à partir du 29 mars 2017.

De Eric Wald et Dean White ; avec Eline Powell, Alex Roe, Ian Verdun, Rena Owen, Fola Evans-Akingbola, Sibongile Mlambo, Chad Rook.

Pour adultes et adolescents.

Le détroit de Bering par une nuit de gros temps – L’étoile du Nord, un bateau de pêche balloté par les vagues, douché par l’écume et la pluie. Trois pêcheurs en ciré vert (le capitaine en second, Xander), rouge (Calvin) et jaune (Chris) s’efforcent de remonter leurs filets, mais une vague les font s’étaler sur le pont, tandis qu’un câble claque et va briser un projecteur. L’un des pêcheurs parvient à faire se déverser le filet sur le pont. Les poissons se déversent en tas visqueux, mais pas seulement : aux pieds des trois pêcheurs, le tas se soulève graduellement. Calvin pousse un juron, Chris est incrédule – ils auraient ramené quelque chose en plus des poissons... Calvin crie : c’est gros, et ça bouge !

D’un coup, quelque chose jaillit du tas, et à la manière d’un fouet cingle l’air devant les trois pêcheurs, qui reculent et chutent en jurant, tandis que les caméras braquées sur le pont enregistrent et projettent les images sur les écrans de la cabine de pilotage. Le capitaine se précipite aux écrans, et ne comprend pas ce qu’il est en train de voir. Les pêcheurs s’emparent qui d’une barre de fer, qui d’une hache, qui un harpon, au cri de « dégageons-les ». Ils braquent leurs torches sur le pont, s’interrogeant sur ce qu’ils ont ramené à bord : un requin ? Chris assure que ce n’est pas un requin. Les trois hommes avancent lentement le long du pont, leurs armes levées, mais ils ne voient pas le monstre.

Soudain, une espèce de queue dentelée jaillit de l’obscurité et frappe Chris en pleine poitrine, le projetant à travers le pont. Chris ne se relève pas, mais les deux autres, avec la barre et le harpon, repousse le monstre dans l’écoutille d’un de leur frigo, qu’ils referment sur la chose. Puis Chris les appelle au secours, son ciré lacéré ensanglanté. Xander et Calvin ramène Chris dans la cabine et s’efforcent de panser sa blessure au torse. Tandis que Chris hurle de douleur, le capitaine les rejoint. Le capitaine se précipite alors à la radio et passe un appel de détresse : il réclame l’évacuation médicale immédiate d’un de ses membres d’équipage.

En réponse, la voix de la radio lui réclame la nature de la blessure ; le capitaine répond : une morsure à l’abdomen, hémorragie sévère. La voix demande ce qui a mordu le pêcheur ; le capitaine hésite puis avoue : il n’en a aucune idée. Pendant ce temps, l’orage gronde, les éclairs illuminent l’horizon, et tandis que le tonnerre résonne, des coups sourds, violents se répercutent à bord, en provenance du frigo où le monstre est enfermé. Mais les trappes du frigo sont lourdes et ne bougent pas. Alors aux coups succèdent une espèce de chant surnaturel, et, veillant Chris, Calvin et Xander échangent un regard déconcerté. La tempête s’est calmée. Les deux hommes et leur capitaine sortent sur le pont où les chants résonnent plus fort, et l’un d’eux provient clairement du frigo.

Xander commence à soulever la trappe du frigo, quand soudain un hélicoptère des commandos marins américain braque son projecteur sur le navire de pêche, et des commandos sautent sur le pont à l’aide de treuils. Tous braquent leurs fusils d’assaut sur les marins-pêcheurs. Leur chef s’avance alors pour demander à voir ce que les pêcheurs ont attrapés ce soir-là. Le capitaine, pas impressionné, rétorque que ce qu’il a attrapé n’est pas leur affaire : ils étaient censé venir récupérer son membre d’équipage blessé. Le militaire répond qu’ils auront aussi besoin d’emmener le blessé.

Chris, le pêcheur blessé, est installé sur une nacelle et remonté à bord de l’hélicoptère. Comme le chef fait ouvrir le frigo, le capitaine, gardé à distance de la trappe, proteste à nouveau : c’est lui le propriétaire de la chose capturée. Le chef du commando ne répond rien et fait signe à un commando armé d’un fusil à fléchettes anesthésiantes d’approcher – et de faire feu sur la créature, qui pousse un cri de monstre marin. Puis l’hélicoptère remonte du fond du frigo la créature emprisonnée dans un caisson hermétique, invisible... et le chef du commando donne le signal du départ pour son équipe, et remonte en treuil dans l’hélicoptère, devant l’équipage médusé. À distance du bateau de pêche, qui n’est plus illuminé que par la pleine Lune, une queue barbelée fouette les eaux noires.

Sous un soleil radieux, la baie de Bristol dans l’état de Washington. Les rues du petit port sont remplies d’une foule joyeuse, maquillée et costumée : c’est le Festival de la Sirène – ses fêtes, ses concerts, ses animations de rues. Sous le regard peu amène d’une femme âgé, une blondasse maquillée en sirène est photographiée par ses camarades qui poussent à qui mieux mieux des cris perçants de jubilation. Devant les parents réunis, sur une petite scène désuette, des enfants racontent la légende locale : c’était il y a plus de 150 années auparavant, le capitaine d’un bateau de pêche de la ville, Charles H. Pownall, est tombé amoureux d’une sirène, dans ces eaux mêmes, enchanté par son chant merveilleux de sirène. Et sur la scène, une jeune fille blonde costumée déclare candidement à un garçon costumé en pêcheur qu’elle l’aime, « monsieur le pêcheur », et ôtant sa pipe de sa bouche, le garçon répond qu’il l’aime, « sirène », en retour. Puis le narrateur reprend, l’air convaincu : mais un jour, le pêcheur retourna à la baie et sa sirène avait disparue, retournée chez elle au fond des mers – et on ne la revit plus jamais !

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

Siren S01E01: Chapitre premier (2018)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

The Thousand Faces of Dunjia, le film de 2017 Feu vert cinéma

Qi men dun jia (2017)
Traduction du titre original : Les Mille Visages de Dunjia.

Sorti en Chine et aux USA le 15 décembre 2017.
Diffusé en France depuis le 15 mars 2018 sur NETFLIX FR.

De Woo-Ping Yuen ; sur un scénario de Hark Tsui ; Chengpeng Dong, Ni Ni, Arif Rahman, Wu Bai, Darren Leung, Yan Liu, Mingming Sun, Miao Xie, Minghu Xu, Yiwei Yang, Dongyu Zhou.

Pour adultes et adolescents.

La première étude sur le Qimen et le Dunjia apparait dans les annales historiques. Comme c’est un texte très ancien, il est difficile d’en assurer l’authenticité. Aujourd’hui, Qimen signifie « temps » et « coordonnées », et porte chance – alors que le Dunjia, pour autant que je le sache, est caché à l’intérieur d’un globe appelée le Qimen, et produit une grande énergie. Même s’ils sont petits et éloignés, ces deux objets sont étroitement liés et forment une boucle causale.
Nous autres, les membres du clan Wuyin, nous ne ménageons pas nos efforts pour retrouver le globe du Dunjia et triompher de nos ennemis célestes : la Paix et l’Ordre doivent être rétablis sur Terre...


Une araignée monstrueuse... en tout cas à son échelle, rampe dans un coin du panneau accroché au-dessus du porche de l’entrée du poste de police de Kaifeng. À l’intérieur de l’édifice en bois illuminé par des lanternes, un groupe d’officiers peste : les gens d’armes jouent encore à des jeux de hasards – le commissariat est devenu un véritable casino ! Et en effet, les pièces de monnaie tombent en pluie dans chacune des assiettes de jonc au fond de chacune desquelles est placé un papier avec l’idéogramme décrivant l’issue de l’épreuve : oui, ou non, le nouveau venu parviendra-t-il à soulever un bloc de pierre. L’intéressé, jeune et beau, tombe le haut et fait saillir ses muscles... L’arbitre de l’épreuve avertit alors le public : personne ne doit toucher le champion.

Le jeune homme attrape alors le bloc de pierre, et le soulève en grimaçant. Sauf que le bloc de pierre est en fait amarré au sol par une chaîne scellée dans la face du dessous du bloc. De ce fait, le levage du bloc est arrêté net, et le jeune homme a beau tirer, et encore tirer, la chaîne ne fait que se tendre et retenir le bloc de pierre. La foule encourage de plus belle le champion. À l’écart, le chef du poste de police fait allumer sa pipe par son second, qui lui souffle que le jeune homme est en fait le nouvel agent affecté à son commissariat, un débutant nommé Dao Yichang.

À cet instant, Yichang se concentre et pousse un long cri – la chaîne sous le bloc se tend à nouveau... et éclate en mille morceaux : à la surprise générale, Yichang soulève alors à bout de bras le bloc au-dessus de sa tête. Le chef de la police constate : Yichang est un costaud – il va leur faire de l’ombre. Le chef du commissariat frappe alors le bureau contre lequel il s’appuie et ordonne froidement au scribe chargé de dessiner à l’encre de Chine le visage des malfrats dont la tête est mise à prix – d’inventer des criminels à rechercher – et que Yichang soit lancé à leurs trousses : si Yichang parvient à les arrêter, il pourra revenir exercer au commissariat. Le scribe approuve en souriant : c’est un bon plan !

Le public s’étant dispersé, Yichang va chercher sa récompense avec un grand sourire auprès de son complice, qui se félicite d’avoir trempé la chaîne dans l’acide pour qu’elle cède plus vite – sinon ils auraient perdu ! En rendant une partie de son argent, il fait remarquer qu’ils doivent changer de ruse, et donne rendez-vous à son complice plus tard, au Pavillon des Trois Vies... Tous deux ignorent parfaitement qu’au moment même où ils se séparent, un astéroïde rouge pénètre l’atmosphère de la Terre très loin au-dessus de leurs têtes – pour aller s’écraser dans une forêt et exploser plusieurs fois. Le lendemain matin, dans les rues poussiéreuses de la ville, Yichang fait le tour des échoppes et tréteaux pour montrer les portraits des criminels qu’il est censé arrêter. Mais comme il insiste auprès du vendeur, une marchande de tofu laide et avec un défaut de prononciation liée à ses dents du haut qui ont poussé complètement en avant l’entend et l’interpelle : s’il est le nouvel agent de police, il est idiot.

Yichang demande si la marchande de tofu a vu les suspects. Puis il remarque que la marchande ne ressemble à rien, et que s’il repasse, c’est elle qu’il arrêtera. La marchande se lève, peu impressionnée, et s’indigne : le jeune homme a la cervelle en compte ou quoi ? Elle pose un pied sur le coin de la table où Yichang a aligné ses portraits, et demande comment Yichang peut ne pas voir que les portraits ont été dessinés au hasard. Elle pointe en particulier l’un des portraits, qui à l’évidence est celui d’un jeune chien noir que caresse un garçon assis à côté d’eux. Puis la marchande pointe le portrait d’à côté, insistant sur le fait que ce dessin-là ressemble à s’y méprendre à l’enfant retardé assis un peu plus loin, qui sourit bêtement en secouant son hochet. Circonspect, Yichang fait remarquer à la marchande qu’elle bave dans la part de Tofu qu’elle voulait vendre : c’est dégoûtant, qui voudrait manger de ça ?

La marchande se retourne vers une jeune cliente qui s’était approchée : et si c’est gratuit ? La cliente répond immédiatement qu’elle en veut bien. C’est alors que Yichang ouvre grand les yeux : dans l’allée, un espèce de géant hirsute tenant un gros pot vernis dans ses bras, avance rapidement en jetant des coups d’œil inquiet autour de lui. Or cet homme a exactement le visage et la coiffure de l’escogriffe dessiné sur le second de ses portraits de criminels à arrêter. Yichang remballe précipitamment ses portraits et prend en filature son suspect, sous le regard incrédule de la marchande de Tofu. Alors celle-ci sort précipitamment de sa poche une espèce de compas ouvragé, dont l’aiguille pointe dans la direction que Yichang a prise : elle étouffe un cri, et se lance aussitôt à la poursuite de Yichang et son suspect.

Le barbu se retourne si fréquemment que Yichang se cache dans une allée adjacente, puis escalade le mur, et continue sa filature en marchant sur les toits. D’en haut, il peut voir que le gros pot que transporte le suspect contient de l’eau et un poisson rouge qui nage à l’intérieur. Très pressé, le suspect ne cesse de bousculer les passants sur son chemin et finit par entrer précipitamment dans une auberge. Posant son aquarium sur le comptoir de l’aubergiste, il réclame en vociférant et tapant du poing la plus grande chambre, vaste et bon marché. L’aubergiste barbichu jette alors un coup d’œil à l’aquarium et répond qu’il le trouve fascinant ; cependant, le règlement de l’auberge est très clair – pas d’animaux dans les chambres.

L’aubergiste fait le tour de son comptoir pour se planter sous le nez du barbu énervé et lever bien haut son doigt vers une pancarte au-dessus du comptoir. Les idéogrammes gravés et peints sur la pancarte disent en réalité « Tenue décente obligatoire ». Indigné, le barbu répète : « pas d’animaux dans les chambres ? ». Il compte alors sur ces doigts : cela fait six mots !!! Et il y en a huit sur le panneau ! L’aubergiste est un menteur !!! Chassant l’haleine apparemment méphitique du barbu, l’aubergiste répond agréablement : ils sont tous les deux des êtres civilisés, pourquoi mentirait-il ? et de pointer à nouveau le droit vers la pancarte : les animaux sont interdits, surtout pour les poissons. Et l’aubergiste conclut : cela fait huit mots.

Perché sur le toit, Yichang observe intrigué le manège dans la cour de l’auberge. L’aubergiste ordonne alors au barbu d’aller voir ailleurs. Le barbu hurle alors : on le chasse ? eh bien si les animaux sont interdits, il mangera le sien ! Est-ce que ça ira ? L’aubergiste hilare bat des mains : c’est très bien, il n’a jamais vu l’un de ses clients manger son animal de compagnie... alors que le barbu se dépêche, il veut voir ça ! Le barbu rugit alors : il va manger son poisson, il va le manger !!! L’aubergiste se met alors à hurler, et tous les clients prennent la fuite, à part la marchande de tofu qui se nettoie les dents avec un doigt, et Yichang qui s’est relevé, manquant de tomber du toit de surprise. L’aubergiste veut alors s’enfuir, mais on le retient en hurlant : on veut une chambre immédiatement et pas d’histoires !

The Thousand Faces of Dunjia, le film de 2017

The Thousand Faces of Dunjia, le film de 2017

The Thousand Faces of Dunjia, le film de 2017

The Thousand Faces of Dunjia, le film de 2017

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

La Prophétie de l'horloge, le film de 2018 Feu orange cinéma

The House with a Clock in Its Walls (2018)
Traduction du titre original : La maison avec une horloge dans ses murs.
Titre français : La Prophétie de l'horloge.

Annoncé aux USA pour le 21 septembre 2018.
Annoncé en Angleterre le 28 septembre 2018.

De Eli Roth ; sur un scénario de Eric Kripke ; d'après le roman de John Bellairs ; avec Owen Vaccaro, Cate Blanchett, Jack Black, Renée Elise Goldsberry, Kyle MacLachlan, Lorenza Izzo, Colleen Camp, Perla Middleton, Sunny Suljic, Braxton Bjerken.

Pour adultes et adolescents ?

(presse) Lewis Barnavelt, après avoir perdu ses parents, est envoyé dans l'état du Michigan pour vivre avec son oncle Jonathan. Il découvre sur son oncle est un sorcier de guerre et entre dans un monde de magie et de sorcellerie. Mais ce pouvoir n'est pas l'apanage de gens de bien: Lewis apprend l'"existence d'Isaac Izard, un sorcier maléfique qui veut provoquer l'Apocalypse afin de pouvoir voir ce qui arrive après. Pour y parvenir, Izaard a construit une horloge magique en usant de la magie noire, et tant que cette horloge continuera d'exister, elle continuera de compter à rebours jusqu'à la réalisation du Jugement Dernier. Izaard est mort avant d'avoir pu achever son horloge, mais il a caché l'horloge dans sa maison, où vit désormais l'oncle Jonathan. Dès lors, Lewis et Jonathan doivent retrouver l'horloge avant qu'il ne soit trop tard - et avant que l'épouse d'Isaac Izaard s'en empare.

La Prophétie de l'horloge, le film de 2018

La Prophétie de l'horloge, le film de 2018

La Prophétie de l'horloge, le film de 2018

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Le Titan, le film de 2018 Feu rouge cinéma

The Titan (2018)

Annoncé aux USA le 30 mars 2018.
Annoncé en Angleterre le 13 avril 2018.

De Lennart Ruff ; sur un scénario de Arash Amel et Max Hurwitz ; avec Sam Worthington, Taylor Schilling, Tom Wilkinson, Agyness Deyn, Nathalie Emmanuel, Corey Johnson, Aleksandar Jovanovic, Aaron Heffernan, Nathalie Poza, Steven Cree, Diego Boneta, Alex Lanipekun, Noah Jupe, Naomi Battrick, Ben Aldridge.

Pour adultes et adolescents.

(presse) Pilote de combat américain, Rick Janssen a été recruté pour une expérience militaire visant à créer un être humain cpable de survivre aux conditions de vie extrêmes de Titan, la lune de Saturne. L'expérience est une réussite, et transforme Rick en un surhomme - mais il y a des effets secondaires mortels qui menacent la vie de Rick, son épouse et sa famille - et possiblement l'Humanité toute entière.

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***