Le prisonnier, la série de 1967Feu vert télévision

Ici la page Amazon.fr du coffret blu-ray français du Prisonnier (1967) intégrale ultime.

The Prisoner S01E01: Arrival (1967)

< Épisode suivant.

Cet épisode existe en au moins deux montages différents.

Ici l'article de ce blog sur la série Le Prisonnier (1967)

Diffusé en Angleterre sur ATV Midlands le 29 septembre 1967.
Diffusé en France le 18 février 1968 sur ORTF 2 FR.
Rediffusé en France en 1983-1984 dans Temps X sur TF1 FR.
Rediffusion sur M6 FR à partir de 1988 puis sur ARTE FR en HD.Sorti en blu-ray anglais coffret intégral le 28 septembre 2009 (chez Network, pas de version française).
Sorti en blu-ray américain coffret intégral le 27 octobre 2009 (chez A&E, pas de VF, région A).
Sorti en blu-ray français coffret intégral le 23 octobre 2013 (chez TF1 vidéo).

De Patrick McGoohan. Avec Patrick McGoohan, Leo McKern, Angelo Muscat.

Un coup de tonnerre. Londres. Un agent secret anglais non identifié arrive en voiture de course dans le parking de son service. Il dit ses quatre vérités à son supérieur hiérarchique et repart, mais cette fois il est suivi par une Rolls-Royce noire. Pendant ce temps, dans les bureaux de son service, son dossier est barré et déposé par un robot dans le tiroir des agents qui ont démissionné. Alors que l’agent secret est rentré chez lui et fait ses bagages pour une destination exotique, un jet de gaz est envoyé à travers la serrure de sa porte d’entrée. Il s’évanouit, puis reprenant conscience, il réalise que les fenêtres de son appartement ne donnent plus sur Londres, mais sur un étrange village désert, aux maisons formant un mélange d’architecture européenne rendant impossible sa localisation. Une cloche se met à sonner, et du haut d’une tour où l’agent est monté, il aperçoit du personnel ouvrir un café : il y court pour interroger la serveuse âgé – il n’y a pas de téléphone, mais elle lui indique qu’il y en a un au coin de la rue.

Sauf qu’au coin de la rue, les téléphones n’ont pas de fil. Une standardiste lui répond néanmoins à son grand étonnement, mais refuse de le renseigner ou lui passer une communication tant qu’il n’aura pas de numéro à lui donner, et il n’en a pas. Elle raccroche, et une seconde plus tard, une jolie conductrice de voiture de golf s’arrête pour l’emmener où il veut. Il demande la ville la plus proche, mais elle lui répond que son service est seulement local. Et il lui demande de l’emmener le plus loin possible. Il ne peut pas payer les deux unités de la course, mais cela est apparemment égale à la jeune fille, et il se retrouve devant une épicerie. L’agent demande à l’épicier une carte, et l’homme lui temps « la carte du Village ». Mais il s’agit seulement d’une carte locale. L’agent demande une carte plus grande, qui n’existe qu’en couleurs. Mais il s’agit seulement de la carte locale en plus grand. L’agent demande une carte montrant une zone plus grande, mais l’épicier répond qu’ils n’ont que des cartes locales, car il n’y a pas de demande pour les cartes montrant une zone plus grande.

Une brute pousse alors la porte de l’épicerie, et l’agent décide de quitter les lieux. Il est alors surpris par la formule que lui lance l’épicier : « Je vous reverrai ! » Comme les annonces par les hauts parleurs dans les rues lui donnent l’impression d’être dans un asile de fou, il presse le pas pour revenir à « son » appartement. Il entend sa propre porte claquer, se précipite à l’intérieur et aperçoit par la fenêtre le dos d’une femme de chambre qui se hâte de quitter les lieux. Il trouve une carte de bienvenue, puis son téléphone fixe se met à sonner. Il y a le numéro 6 écrit sur le téléphone, et la standardiste lui demande s’il est bien le numéro 6. Il répond que oui, et elle lui annonce qu’elle va lui passer le numéro 2. Une voix d’homme lui fixe alors rendez-vous sous le grand dôme vert non loin de là.

Si le hall d’entrée est tout à fait classique, les portes de métal suivantes s’ouvrent sur un décor de Science-fiction, un dome violacé avec des fauteuils ovoïdes futuristes qui sortent du sol, un écran géant psychédélique, un majordome nain qui apparemment sait tout du petit-déjeuner habituel de l’agent secret, et un grand bi qui semble être le symbole de la communauté. L’agent secret finit par obtenir des explications de la part du Numéro 2 : l’agent secret est là parce qu’il a démissionné et que certaines personnes veulent savoir pourquoi quelqu’un avec un dossier aussi parfait que le sien a fait une chose pareille. En clair, ils veulent des informations…

Le Prisonnier (1967) Saison 1 épisode 1 photo

Le Prisonnier (1967) Saison 1 épisode 1 photo

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr.

 

ImageFeu vert télévision

Ici la page Amazon.fr du coffret blu-ray français du Prisonnier (1967) intégrale ultime.

The Prisoner (1967)

Diffusé sur ATV Midlands à partir du 29 septembre 1967.
Diffusé en France à partir du 18 février 1968 sur ORTF 2 FR.
Diffusé en France le 31 mars 1968 sur ORTF 2 FR.
Rediffusé en France en 1983-1984 dans Temps X sur TF1 FR.
Rediffusion sur M6 FR à partir de 1988 puis sur ARTE FR en HD.Sorti en blu-ray anglais coffret intégral le 28 septembre 2009 (chez Network, pas de version française).
Sorti en blu-ray américain coffret intégral le 27 octobre 2009 (chez A&E, pas de VF, région A).
Sorti en blu-ray français coffret intégral le 23 octobre 2013 (chez TF1 vidéo).

De Patrick McGoohan. Avec Patrick McGoohan, Leo McKern, Angelo Muscat.

Un agent secret britannique démissionne de son poste et s'apprête à faire le tour du monde. Il est enlevé et se réveille dans un étrange village, où l'on va tester sur lui toutes les méthodes possibles pour lui faire révéler ses secrets et tout savoir de lui. De son côté, l'ex agent secret tente toutes les manœuvres possibles pour s'évader du Village, alors que tout le monde autour de lui prétend vivre démocratiquement, en toute liberté.

Image

***

Saison 1 (1967)

The Prisoner S01E01: L'Arrivée (Arrival)
The Prisoner S01E02: Le Carillon de Big Ben (The Chimes of Big Ben)
The Prisoner S01E03: A, B et C (A, B & C)
The Prisoner S01E04: Liberté pour tous (Free for All)
The Prisoner S01E05: Double personnalité (The Schizoid Man)
The Prisoner S01E06: Le Général (The General)
The Prisoner S01E07: Le Retour (Many Happy Returns)
The Prisoner S01E08: Danse de mort (Dance of the Dead)
The Prisoner S01E09: Échec et mat (Checkmate)
The Prisoner S01E10: Le Marteau et l'Enclume (Hammer Into Anvil)
The Prisoner S01E11: L'Enterrement (It's Your Funeral)
The Prisoner S01E12: J'ai changé d'avis (A Change of Mind)
The Prisoner S01E13: L'Impossible Pardon (Do Not Forsake Me, Oh My Darling)
The Prisoner S01E14: Musique douce (Living in Harmony)
The Prisoner S01E15: La Mort en marche (The Girl Who Was Death)
The Prisoner S01E16: Il était une fois (Once Upon a Time)
The Prisoner S01E17: Le Dénouement (Fall Out)

***

Chapeau melon, la saison 5 de 1967 de la série télévisée de 1961Feu orange cinéma

Ici la page Amazon.fr du coffret blu-ray français intégrale 5ème saison de Chapeau Melon et Bottes de Cuir (1967)

The Avengers S05E16: Who's Who (1967)
Traduction du titre original : Qui est qui ?

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Chapeau melon et bottes de cuir (1961)

Cinquième saison couleur.
Diffusée en Angleterre le 6 mai 1967 sur ITV1.
Diffusée en France le 28 septembre 1987 sur TF1.
Sorti aux USA en blu-ray région A (seulement lisible sur un lecteur américain ou multi-régions, anglais seulement, sous-titres anglais inclus)

De Brian Clemens. Avec Patrick Macnee, Diana Rigg.

Un homme avec une rose rouge à la boutonnière entre dans un entrepôt. Il s’avance parmi les piles de caisse et appelle Steed. Soudain un moustachu sort d’une caisse et tire une balle sur l’homme – et aussitôt après une blonde sort d’une autre caisse et tire une autre balle sur l’homme. Le moustachu – Basil – déclare alors que la phase 1 est terminée, et la blonde, Lola, lui répond que la phase 2 commence. Ils alors utilisent la rose, deux dés, et l’un de leur révolver pour une composition de leur cru, certains que leur mise en scène du corps de leur victime attirera Steed et Emma Peel.

Dans son appartement, Emma vérifie sa mise dans un miroir, et juste après elle, Steed l’imite, lui annonçant que l’on a besoin d’eux. Ils vont à l’entrepôt et examinent les indices laissés à côté du corps de l’agent Hooper, lequel fait parti d’un « bouquet » d’agents secrets au service de Sa Majesté, chacun étant désigné par une fleur. Steed part enquêter sur le fabricant des « jambes de bois » dont les tueurs ont affublés Hooper, et Emma suit la piste du révolver.

Chapeau melon S05E16: Qui suis-je ? (1967)

Chapeau melon S05E16: Qui suis-je ? (1967)

***

Chapeau melon, la saison 5 de 1967 de la série télévisée de 1961Feu vert télévision

Ici la page Amazon.fr du coffret blu-ray français intégrale 5ème saison de Chapeau Melon et Bottes de Cuir (1967)

The Avengers S05E15: The Joker (1967)
Traduction du titre original : Le bouffon.

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Chapeau melon et bottes de cuir (1961)

Cinquième saison couleur.
Diffusée en Angleterre le 29 avril 1967 sur ITV1.
Diffusée en France le 2 septembre 1978 sur TF1.
Sorti aux USA en blu-ray région A (seulement lisible sur un lecteur américain ou multi-régions, anglais seulement, sous-titres anglais inclus)

De Brian Clemens. Avec Patrick Macnee, Diana Rigg.

Un homme avec un pull jaune dépose un chandelier sur une table, et au son du tic-tac d’une horloge à balancier, il feuillette un magazine de bridge, l’ouvre à la page d’un article sur Emma Peel, avec une photo pleine page d’elle. Il prend une paire de ciseaux, et commence à découper la page. D’abord il détoure le portrait d’Emma, puis commence à le découper, de plus en plus frénétiquement, et au milieu des morceaux du visage d’Emma, il plante la paire de ciseaux dans la table.

Emma sonne à la porte de Steed, qui descend alors son petit escaalier en colimaçon. Mais il rate la dernière marche et reste à terre. Ayant entendu le bruit de chute, et Steed ne répondant pas à ses nouveaux coups de sonnette, Emma ramasse un pot dans le hall et l’utilise pour briser la vitre sur le côté et ouvrir la porte. Le temps de soupirer qu’il a besoin d’elle, Steed s’est évanoui.

Emma a installé Steed sur un canapé, et lui explique qu’elle était venue lui demander de la conduire à Exmoor : elle a été en effet invitée à passer le week-end avec Sire Cavalier Rousicana, un joueur de bridge très célèbre, et très difficile à rencontrer. Le cavalier veut la rencontrer et discuter de son article. Emma précise que Sire Cavalier a 75 ans. Steed souffre encore beaucoup de sa cheville mais assure qu’il va bien. Et du coup, Emma part seule en week-end, dans sa voiture de sport. À peine Emma partie, on sonne à la porte de Steed. George, un militaire de l’une de ses connaissances, passé l’alerter que Max Prendergaast s’est évadé de sa prison allemande il y a deux semaines. Les autorités allemandes ont tardé à les alerter et ne l’ont fait que parce qu’ils ont appris que Prendergaast se dirigeait vers Londres. George pense qu’il vaudrait mieux alerter Emma, mais Steed déclare que ce sera fait seulement Lundi, car il ne veut pas lui gâcher son week-end.

De son côté, Emma frappe à la porte d’une maison de campagne isolée. Une jeune femme blonde lui ouvre. Elle se présente comme Ola Munsy-Chamberlain, parle bizarrement, insistant sur le fait qu’ils sont au bout du monde, puis racontant qu’elle lit des livres italiens sans les comprendre, puis lui demandant si elle est dentiste. Emma insiste pour que Ola prévienne Sir Cavalier. Ola rétorque qu’il n’est pas là : il est à une convention de joueurs de Bridge à Londres. Vexée, Emma demande quand Sir Cavalier sera de retour. Ola arrive qu’il devrait rentrer cette nuit, ajoute que son oncle Cavalier s’excuse et lui demande de prendre soin d’elle. Puis elle commence à dire que Cavalier n’est pas son oncle, qu’elle est sa protégée, que Cavalier s’est d’abord occupé de sa mère, mais que celle-ci est morte.

Puis Ola emmène Emma à sa chambre, et comme ils passent, en haut de l’escalier, la porte pivotante décorée avec un joker de carte à jouer d’un côté et d’un As de pique de l’autre, elle insiste sur le fait qu’elle adore le noir, et les choses qui rampent et grouillent dans le noir. Puis elle raconte qu’elle se présente comme une actrice débutante, mais qu’elle préfèrerait être une nonne et fabriquer de la Bénédictine. Elle prétend qu’elle a un ancêtre pirate, qu’ils n’ont pas de trafiquants dans la famille, ni de politiciens – et comme Ola regarde par la fenêtre, et qu’un homme en costume de soirée se tient dehors sur la pelouse ensoleillée, elle ajoute qu’ils n’ont jamais eu de meurtrier dans la famille. Elle referme précipitamment la fenêtre, alors que Emma lui demande où est le personnel de maison. Alors Ola déclare qu’ils n’ont aucun personnel de maison : selon Ola, elles sont toutes seules dans la maison.

Image