Creeped Out, la série télévisée de 2017 Feu orange télévision

Creeped Out S01E01: Slapstick (2017)

> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée Creeped Out (2017)

Diffusé en Angleterre le 31 octobre 2017.

De Bede Blake et Rob Butler ; avec Sydney Wade, Jennifer James, Simon Naylor.

Pour adultes et adolescents.

Le curieux. Vous savez qu’il collectionne les contes étranges. Et quand il sifflote, vous pouvez être certain que quelque chose d’inquiétant est sur le point de survenir. Personne sait d’où il vient, ou bien où il va. Personne n’a jamais vu son visage sous le masque. Peut-être que ça le gêne de nous montrer ce qu’il y a vraiment là-dessous... Il y a des gens qui vont très loin pour éviter la gêne, même quand ça implique de sacrifier sa propre famille...

Un adolescent à capuche verte s’est précipité sur un seau abandonné pour tenter de faire un pâté de sable. Il porte un masque circulaire blanc grossier. Il essaie deux fois de faire le pâté, n’y parvient pas, se met à siffloter, puis se relève, tournant toute son attention vers un petit théâtre de marionnettes installé au bas de la promenade au bord de la plage – et son jeune public qui rit aux éclats.

Une charmante maison de brique rouge, au bord de la mer. La jeune Jessie se réveille dans sa chambre en entendant les voisins chanter un « joyeux anniversaire » à une certaine Patty dans le petit jardin en contrebas de la fenêtre de la chambre de la jeune fille. Jessie écarte un peu son rideau, et observe, visiblement envieuse, les parents offrir un cadeau à leur fille – des baskets roses. De dépit, Jessie referme brusquement son rideau.

Au rez-de-chaussée de la maisonnette, dans la cuisine équipée, le père et la mère de Jessie se disputent pour rire, et la voyant arriver, son père se demande bruyamment de part où elle a bien pu se faufiler, la surnommant « Mignonne ». Comme Jessie proteste du surnom, son père s’élance et la soulève pour la serrer dans ses bras, tout en imitant un bruit de pet vraiment pas discret.

Le père repose sa fille en déclarant que quelqu’un ferait bien de diminuer son régime fibres et la mère de Jessie éclate de rire. Jessie répond ironiquement que la blague de son père est toujours aussi drôle. Alors sa mère la surnomme le blaireau furtif et lui présente un verre rempli d’un liquide vert, que Jessie renifle avec méfiance. Jessie déclare que ça pue et demande ce qu’il y a dedans. Sa mère lui répond que c’est une surprise... mais que cela lui fera beaucoup plus de bien que les grumeaux de sucre révoltants que sont les marshmallows – à disposition dans la cuisine.

Jessie dépose le verre sur le comptoir, et tombe alors le nez sur la carte d’invitation des Petersen, ornée d’une photo de M. et Mme Peterson et de leur fille dans la pose parfaite d’une famille modèle et sérieuse. Comme la mère de Jessie fait mine de forcer le père de Jessie à boire le même breuvage verbale et que le père hurle de rire, Jessie demande à ses parents s’ils veulent bien ressembler à des êtres humains ordinaires à la fête des Petersen du lendemain.

Sa mère grimace : la fête annuelle des Peterson du léchage de bottes. Son père répond qu’il se demande pourquoi ils se forcent à y aller tous les ans. La mère de Jessie propose aussitôt de ne pas y aller : ils pourraient rester au chaud à la maison, et se blottir dans le canapé pour regarder un marathon de films d’horreur. Pour le coup, c’est Jessie qui est horrifiée et qui proteste : ils doivent faire un effort : Pat Peterson est, genre, la fille la plus cool de sa classe.

Creeped Out S01E01: Guignols (2017)

Creeped Out S01E01: Guignols (2017)

Creeped Out S01E01: Guignols (2017)

Creeped Out S01E01: Guignols (2017)

Creeped Out S01E01: Guignols (2017)

Creeped Out S01E01: Guignols (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

In My Mind, le documentaire de 2017 sur la série télévisée Le Prisonnier Feu vert cinéma

In My Mind (2017)
Traduction du titre original : Dans ma tête.

Sorti en blu-ray anglais le 30 octobre 2017.
Inclus dans le coffret blu-ray anglais 50ème anniversaire de la série Le Prisonnier (The Prisoner) sorti le 30 octobre 2017.
Annoncé en Angleterre pour le 25 novembre 2017 à la BFI.

De Chris Rodley ; avec Patrick McGoohan, Catherine McGoohan, Lew Grade, David Tomblin, Jack Shampan, Lewis Greifer.

Pour adultes et adolescents.

C’était comme un rêve, un rêve qui était devenu une fabuleuse réalité : Chris Rodley se retrouvait en Amérique pour la toute première fois en 1983, en mission pour décrocher un entretien avec Patrick McGoohan, au sujet de sa série télévisée révolutionnaire, le Prisonnier. C’était un rêve, parce que cette série avait changé la vie de Chris Rodley en 1968, lorsqu’elle fut pour la première fois diffusée en Grande-Bretagne – un rêve que l’on ne réalise presque jamais : rencontrer ses héros.

C’était un rêve, parce que la toute nouvelle chaine de télévision Channel 4, avait alors commandé un documentaire sur la réalisation de la série Le Prisonnier ; un rêve, parce que Chris Rodley ne savait rien de comment produire un documentaire pour la télévision avec l’aide d’un réalisateur : c’était une première fois pour lui.

McGoohan avait toujours refusé d’être interviewé à propos de son chef-d’œuvre, mais pour une raison inconnue, il avait répondu positivement à la lettre de Chris consistant essentiellement en deux pages de suppliques, juste pour qu’il considère la possibilité qu’ils en discutent – devant une caméra. In My Mind est le récit de ce qu’il advint au cours de ce voyage : des archives expolitées, des interviews inédites dénichés, des souvenirs depuis longtemps réprimés – certains pour de bonnes raisons – étaient enfin libres...

Trente-cinq années plus tard, la fille de McGoohan, Catherine a aidé Chris Rodley à comprendre ce qu’il n’avait pas réalisé alors. Mais que ce soit pour le père, ou par la fille, cela valait la peine de rester sur ses gardes quand on parle à des gens qui veulent des informations...

Catherine McGoohan expliquera qu’elle a pris le temps de réfléchir à propos de si elle devait ou pas participer à ce documentaire – parce que comme Chris Rodley le sait bien, son père ne donnait que très rarement des interviews. Mais ce qu’elle a ressenti, c’est que ce que son père ne pouvait pas dire sur lui-même – possiblement, elle pourrait le dire pour lui. Voilà donc pourquoi elle va s’y mettre – et son père mérite qu’elle fasse cela pour lui.

***

Donnez votre avis sur ce documentaire en nous rejoignant sur le forum Phlippe-Ebly.fr

***

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018 Feu orange télévision

Runaways (2018)
Traduction du titre original : Les fugueurs.

Annoncé aux USA en 2018 sur ABC US.

De Josh Schwartz et Stephanie Savage ; d'après la bande dessinée de Brian K. Vaughan et Adrian Alphona ; avec Rhenzy Feliz, Lyrica Okano, Virginia Gardner, Ariela Barer, Gregg Sulkin, Allegra Acosta, Ryan Sands, Angel Parker, Brittany Ishibashi, James Yaegashi, Kevin Weisman, Brigid Brannagh, Annie Wersching, Kip Pardue, James Marsters, Ever Carradine.

Pour adultes et adolescents.

(Presse); Six adolescents font front commun contre leurs parents, une bande de criminels nommée The Pride (La Fierté).

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018

Marvel: Runaways, la série télévisée de 2018

***

Saison 1 (2017 - 10 épisodes)

Runaways S01E01: Comme on se retrouve (Reunion).
Runaways S01E02: On rembobine (Rewind).
Runaways S01E03: C'est ton destin (Destiny).
Runaways S01E04: Quand on a quinze ans (Fifteen).

***

Donnez votre avis sur cette série télévisée en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

The Orville, la série télévisée de 2017 Feu vert télévision

The Orville S01E08: Into The Fold (2017)
Traduction du titre original : triple jeu de mot sur le replis spatio-temporel, le bercail et les bras de sa mère.

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée The Orville (2017)

Diffusé aux USA le 2 novembre 2017 sur FOX US.

De Seth MacFarlane (également acteur) ; Seth MacFarlane, Chad L. Coleman, Scott Grimes, Mark Jackson, Penny Johnson Jerald, J. Lee, Peter Macon, Adrianne Palicki, Halston Sage.

Comme l’USS file à travers l’espace étoilé, la doctoresse Claire Finn, en civil, sommeille dans sa cabine, visiblement épuisée. C’est alors que son petit dernier, Ty, vient la réveiller, l’appelant plusieurs fois à voix basse. Claire ne se réveillant pas immédiatement, le jeune garçon se penche sur elle et crie plusieurs fois « Maman ».

Claire finit par se réveiller et sans ouvrir les yeux déclare que c’est bon, elle est debout – mais elle ne se relève pas. Souriant, Ty demande s’ils peuvent partir maintenant. Claire répond que Ty doit ralentir un peu et laisser à sa mère une petite seconde.

Ty demande alors s’ils vont monter sur les aérogrues, et sa mère répond que oui, s’il est assez grand pour. Alors Ty demande aussitôt s’il pourra monter dans les bulles de gravité, et Claire répond que oui, si Ty promet de ne pas vomir. Ty répond que c’est justement le truc cool à faire : le vomi s’éloigne tout seul en flottant !

Claire rit, puis demande si le frère de Ty est réveillé. Le jeune garçon répond que son frère ne veut pas se réveiller, et d’ailleurs Ty pense qu’il est peut-être mort. Claire pousse un gros soupir, et se lève pour entrer dans la chambre des garçons, encore en éclairage de nuit avec vue sur les étoiles – et effectivement, le grand garçon est encore au lit, apparemment endormi.

Claire enjoint alors « le gars mort » de se lever, car ils vont partir bientôt. Un faible ronflement lui répond. Alors Claire allume les lumières de la chambre, et découvre la valise de Marcus ouverte... et pratiquement vide, au pied du lit du garçon. Claire s’indigne : Marcus a-t-il seulement fait ses bagages ?

Marcus se retourne sur son lit et répond à sa mère qu’il lui a dit qu’il ne voulait pas aller sur une stupide planète ludique. Claire répond que Marcus adorera la planète une fois qu’il y sera, il peut lui faire confiance là-dessus – et d’exiger que son fils aîné se lève sur le champ.

Marcus reste dans son lit et réplique que les parents d’un certain Bradley le laisse aller au camp de combat médiéval dans le Simulateur (holographique). Claire retire la couverture de son fils et rétorque froidement que les parents de Bradley sont des alcooliques, alors que Marcus s’habille, car il est temps qu’il fasse l’expérience de la réalité pour changer...

Et s’amusant à lui tirer les oreilles, Claire insiste : du temps en famille, de l’air frais, des rayons de soleil ! Claire colle un baiser sur la joue de Marcus, dégoûté. Puis elle lui claque les fesses pour le pousser hors du lit, ce qui ne succède qu’à moitié.

Plus tard, dans la soute d’embarquement, Claire charge les bagages de sa petite famille dans la navette spatiale tandis que Ty insiste pour l’aider. Arrive Marcus, en train de jouer à sa console de jeu portable. Aussitôt, Claire tique et intervient : la console de jeu doit rester à bord de l’Orville. Marcus refuse de lâcher sa console et déclare que sa mère qu’elle est nulle. Claire rétorque qu’elle est une maman et que c’est son boulot d’être nulle ; et d’exiger de Marcus qu’il éteigne sa console de jeu. Marcus lève bien haut sa console en grimaçant un sourire, et l’éteint. Claire grimace alors un grand sourire en retour.

Chacun prend sa grosse valise, et Marcus monte dans la navette. Claire allait faire de même, mais la Commandante Kelly Grayson l’interpelle. Kelly commence par remarquer qu’elle espère que Claire et sa petite famille emportent des parapluies, parce que c’est la saison des pluies sur Arboreus Prime. Ce à quoi Claire réplique qu’en fait leur hôtel est au-dessus des nuages.

Puis Claire rappelle à Kelly que si celle-ci a besoin de quoi que ce soit, c’est le docteur Parley qui est en poste – à n’importe quelle heure. Kelly répond qu’ils vont passer tout leur temps à quai, donc la seule chose dont elle risque de mourir, c’est d’ennui.

La conversation est interrompu par les cris de Ty et de Marcus – Ty entend en effet faire éteindre sa console de jeu à Marcus, qui a rallumé le gadget à la minute où il s’est installé dans la navette, et qui répond à son petit frère de la fermer.

Lugubre, Claire se retourne vers Kelly et lui demande si Kelly aurait vu son pilote. Kelly fait un pas vers Claire et répond que c’est en fait ce qu’elle était venue dire à Claire : ils ont besoin de John à bord pour superviser la révision des systèmes de navigation. Claire répond qu’elle est déçue : elle comptait sur John pour tenir son troupeau de lunatiques.

À ces mots, Marcus dans la navette se met à hurler que si Ty ne lui rend pas sa console, il le tuera. Blême, Claire se retourne pour dire aux enfants d’arrêter, se retenant pour ne pas hurler à son tour devant sa supérieure hiérarchique. Kelly répond que Claire ne doit pas s’inquiéter : elle a trouvé un remplaçant à John.

Se présente alors le lieutenant ingénieur androïde Kaylonien Isaac, qui commence par se déclarer ravi de se joindre à la sortie récréationnelle du Docteur Finn et de sa progéniture : cela lui donnera l’occasion d’observer de près la dynamique d’une famille humaine. Claire Finn, médusée, laisse alors échapper un « crotte ! ».

The Orville S01E08: Dans la gueule du loup (2017)

The Orville S01E08: Dans la gueule du loup (2017)

The Orville S01E08: Dans la gueule du loup (2017)

The Orville S01E08: Dans la gueule du loup (2017)

The Orville S01E08: Dans la gueule du loup (2017)

The Orville S01E08: Dans la gueule du loup (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***