Outside The Wire, le film de 2021 ImageFeu orange cinéma

Outside The Wire (2021)
Traduction littéral du titre : sorti du câble.
Traduction libre : Déconnecté.

Attention, ce film fait l'apologie de la torture et les crimes de guerres, donc du fascisme (présenté comme seule solution pour résoudre n'importe quel problème), présente comme un héros ambigu un androïde psychopathe, et multiplie les ambiguïtés (double-contrainte = et en même temps) pour amener le spectateur à accepter un très grand nombre de points brûlant d'actualité inacceptables du point de vue humain, comptant sur l'arbre pour cacher la forêt. Si vous êtes mineur, si vous êtes fatigué, si vous avez déjà été agressé notamment au travail par harcèlement, si vous avez été récemment exposé à des privations de liberté notamment par confinement ou de la fausse information officielle en continue ne vous exposez pas : un cerveau en bon état de marche est une petite chose fragile qui n'a vraiment pas besoin d'une paille de propagande supplémentaire à porter.

Diffusé à l'international à partir du 15 janvier 2021 sur Netflix.

De Mikael Håfström, sur un scénario de Rob Yescombe et Rowan Athale, avec Anthony Mackie, Damson Idris, Emily Beecham, Michael Kelly, Pilou Asbæk.

Pour adultes.

(film de propagande) Un futur proche. Les USA occupent l'Ukraine et comme à chaque occupation, les civils meurent toujours davantage, tandis que les troupes sont harcelés par des "terroristes" aux ressources d'autant plus inépuisables qu'ils sont financés par les grandes banques mondiales avec la bénédiction des mêmes USA. Planqué jusqu'ici derrière son écran, le lieutenant Thomas Harp drone à tout va, tout en planifiant son mariage imminent. Seulement il prend une regrettable initiative qui lui vaut d'être envoyé sur le terrain par ses supérieurs, lesquels comptent ouvertement sur le fait qu'il se fera lyncher par les 28 survivants sur 30 du peloton que Harp a apparemment sauvé en explosant sans en attendre l'ordre un transport bourré d'explosifs. Harp a pour mission de se mettre au service du capitaine Léo, un androïde blasé qui se prétend plus sensible qu'un être humain mais torture et exécute à tout va. Leur mission, récupérer les codes "égarés" par les russes de leurs missiles nucléaires dont le grand méchant terroriste a pu s'emparer suite à un trou de scénario.

***

 Chaos Walking, le film de 2021 Feu orange cinéma

Chaos Walking (2021)
Traduction du titre : Chaos en marche.

Sortie annoncée aux USA pour le 5 mars 2021, repoussé de 2020.

De Doug Liman. Scénario de Patrick Ness et Christopher Ford, d'après le roman de 2008 The Knife of Never Letting Go de Patrick Ness. Avec Tom Holland, Daisy Ridley, Nick Jonas, Mads Mikkelsen, Demián Bichir, Cynthia Erivo, David Oyelowo.

Pour adultes et adolescents.

(presse) Dans un proche avenir, Todd Hewitt découvre Viola, une jeune fille astronaute dont le module vient de s'écraser sur sa planète. Pour Todd toutes les femmes ont disparu à cause d'une guerre bactériologique et tous les hommes sont frappés par "le bruit" à partir de 13 ans, la faculté de projeter ses pensées à la vue de tous. Todd décide de protéger Viola du Pasteur Aaron et du Maire Prentiss de PrentissVille, Prentissville étant le dernier comptoir "humain" survivant.

Chaos Walking, le film de 2021

Chaos Walking, le film de 2021

Chaos Walking, le film de 2021

Chaos Walking, le film de 2021

Chaos Walking, le film de 2021

Chaos Walking, le film de 2021

***

Boss Level, le film de 2021Feu orange cinéma

Boss Level (2021)
Autres titres : Continue, 250.

Sorti annoncée aux USA le 5 mars 2021 (au moins en streaming sur HULU US).

De Joe Carnahan (également scénariste), sur un scénario de Chris Borey et Eddie Borey. Avec Frank Grillo, Mel Gibson, Naomi Watts, Annabelle Wallis, Ken Jeong.

Pour adultes et adolescents.

Roy Pulver revit encore et encore le même jour, plus ou moins complètement selon qu'une horde d'assassins parvient ou non à le tuer avant qu'il puisse retrouver son fils et sauver sa femme.

***

Songbird, le film de 2020 Feu orange cinéma

Songbird (2020)
Traduction du titre : Oiseau Chanteur.

Sorti le 11 décembre 2020 aux USA en VOD.

De Adam Mason, également scénariste, sur un scénario de Simon Boyes. Avec KJ Apa, Sofia Carson, Craig Robinson, Bradley Whitford, Peter Stormare, Alexandra Daddario, Paul Walter Hauser, Demi Moore.

USA, 2024. Le COVID 19 aura muté en COVID 23, une version encore plus mortelle qui oblige la population à rester confiner à vie, sauf si vous portez un bracelet d'immunité prouvant à la police que vous n'avez aucune chance de tomber malade. C'est le cas de Nico Price, qui profite de son statut privilégié pour livrer à moto des paquets aux gens riches de son quartier à présent déserté et en ruines. Nico se croit plus ou moins à juste titre invincible et rêve du jour où il pourra enfin sortir avec la jolie Sara, quand enfin un vaccin sera trouvé et que les lapins danserons avec les chasseurs au-delà l'arc-en-ciel (NDR : ce n'est pas dans le film mais vous saisissez). Seulement la mère de Sara tombe subitement malade et elle n'est apparemment pas la seule dans l'immeuble et cela attire l'attention des brigades anticovid qui se spécialisent dans la déportation des malades dans des camps de concentration, les citoyens récalcitrants étant tout simplement abattus sur place.

***