Thunderbirds Are Go, la saison 2 de 2016 de la série animée de 2015 Feu vert télévision

Thunderbirds Are Go S02E16: A Bolt From The Blue (2017)
Traduction du titre original : jeu de mot l'éclair tombé du ciel et l'éclair inattendu.

Épisode précédent <> Épisode suivant

Ici l'article de ce blog sur la série Thunderbirds Are Go (2015)

Diffusé en Angleterre sur ITV UK le 14 octobre 2017.

De Rob Hoegee ; d'après la série télévisée de Gerry et Sylvia Anderson ; avec Rosamund Pike,Thomas Brodie-Sangster, David Menkin, Rasmus Hardiker, David Graham, Sandra Dickinson, Kayvan Novak, Andres Williams, Angel Coulby ; effets spéciaux, images de synthèses et maquette de Weta Workshop.

Pour tout public.

Résumé à venir.

Thunderbirds Are Go S02E16: L'éclair tombé du ciel (2017)

Thunderbirds Are Go S02E16: L'éclair tombé du ciel (2017)

Thunderbirds Are Go S02E16: L'éclair tombé du ciel (2017)

Thunderbirds Are Go S02E16: L'éclair tombé du ciel (2017)

Thunderbirds Are Go S02E16: L'éclair tombé du ciel (2017)

Thunderbirds Are Go S02E16: L'éclair tombé du ciel (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Superstition, la série télévisée de 2017 Feu orange télévision

Superstition S01E01: Pilot (2017)

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée Superstition (2017)

Diffusé aux USA le 20 octobre 2017 sur SYFY US.
Annoncé en France sur NETFLIX FR.

De Laurence Andries ; avec Mario Van Peebles, Robinne Lee, Brad James, W. Earl Brown, Demetria McKinney, Diamond Dallas Page, Morgana Van Peebles, T.C. Carter, Tatiana Lia Zappardino.

Pour adultes et adolescents

Un orage dans la nuit. Sous la pluie, deux jeunes, Calvin et Arlo Hastings ont pris la fuite à travers les pierres tombales du cimetière. Calvin s’emporte : ils n’auraient jamais dû aller là-bas ; Arlo, qui tient une torche électrique, supplie Calvin de ne pas le dénoncer à leur père et demande s’ils ne peuvent pas tout simplement remettre un certain objet à sa place. Ils sortent du cimetière en franchissant le portail, et se précipitent ensuite en direction d’une grande maison victorienne illuminée, tandis que la foudre s’abat toute proche derrière eux ; ils montent quatre à quatre les marches du perron et entrent.

À l’intérieur, Calvin compose un code et l’on entend quelque chose se déverrouiller : la porte d’une chambre forte, dans laquelle il dépose un anneau. Arlo, qui est resté en arrière conformément à l’ordre du plus âgé, se demande si le bruit qu’ils viennent d’entendre dans la maison a été fait par leur père, mais par la fenêtre, Arlo aperçoit des silhouettes qui convergent en direction de la maison – apparemment des cadavres ambulants. Arlo : est-ce qu’ils peuvent vraiment quitter leurs tombes pour venir les chercher ? est-ce que c’est à cause d’eux ? Le plus âgé lui répond de rester à sa place et de se tenir tranquille à l’étage.

Puis Calvin redescend dans le hall, rejoignant leur père et leur mère, armés jusqu’au dent, tandis qu’on entend une arme électrique monter en charge. Calvin déclare qu’il y en a trop, qu’ils devraient prendre la fuite. Son père, Isaac répond sans se troubler que non : ils improviseront, ils s’adapteront, ils surmonteront. Et comme sa mère Bea arme son propre fusil, Isaac ouvre la porte d’entrée et ordonne à Calvin de remonter à l’étage garder son petit frère. Mais à peine ses parents sortis, Calvin entend le fracas d’une vitre qui explose, et son petit frère Arlo hurler.

Seize ans plus tard.

Calvin rouvre les yeux : habillé en treillis, il est à l’arrière du taxi qui le ramène qui ses parents tandis que le conducteur, Russ, un jeune blondinet chante hilare sur le tube ragamuffin qu’il passe sur sa stéréo. Russ tend alors à Calvin, lugubre, la pochette plastique du CD en lui disant d’y jeter un coup d’œil, parce que c’est lui qui chante dessus. Certes, il est encore à la rue, sans l’industrie cinématographique pour l’appuyer mais... ça va changer. Calvin répond poliment qu’on ne peut pas arrêter le talent, et Russ le confirme. Puis Russ jette un coup d’œil dans son rétroviseur et cesse de sourire, pour demander à Calvin s’il a perdu quelqu’un. Puis comme Calvin ne répond rien, Russ reprend, nerveux : il veut seulement dire que l’adresse à laquelle ils se rendent n’est pas exactement un endroit où l’on danse sur les tables. Il y a vraiment des saletés bizarres qui en sortent, vraiment bizarres.

Calvin répond à Russ qu’il ne faut pas croire tout ce qu’on raconte. Russ répond qu’il est cool quant aux Hastings, si Calvin comprend ce que Russ veut dire – mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Le taxi se gare devant l’imposante maison victorienne à la pelouse impeccablement entretenue et au drapeau américain flottant, à contrejour sous le ciel radieux : Russ déclare alors que Calvin est arrivé, et qu’il n’oublie pas de téléphoner quand il faudra lui attribuer le prix aux Grammy Awards. Calvin, qui est sorti et a mis sa casquette assortie à son treillis, ne répond rien, et gravit le perron du Funérarium Hastings – fondé en 1907, une entreprise familiale, comme le proclame la pancarte à l’entrée.

Superstition S01E01: Chapitre premier (2017)

Superstition S01E01: Chapitre premier (2017)

Superstition S01E01: Chapitre premier (2017)

Superstition S01E01: Chapitre premier (2017)

Superstition S01E01: Chapitre premier (2017)

Superstition S01E01: Chapitre premier (2017)

***

Donnez votre avis sur cette série en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Superstition, la série télévisée de 2017 Feu orange télévision

Superstition (2017)

Une saison de 6 épisodes.

Diffusé aux USA à partir du 20 octobre 2017, repoussé du 6 octobre 2017 sur SYFY US.
Annoncé en France sur NETFLIX FR.

De Laurence Andries ; avec Mario Van Peebles, Robinne Lee, Brad James, W. Earl Brown, Demetria McKinney, Diamond Dallas Page, Morgana Van Peebles, T.C. Carter, Tatiana Lia Zappardino.

Pour adultes et adolescents ?

(Presse) Dans la banlieue de la Nouvelle Orléans, la famille Moesley tient l'unique funérarium de la petite ville. Seulement, les Moesley ne font pas que dans le service funéraire : ils sont également les gardiens des secrets ténébreux de la petite ville, bien connue pour ses maisons hantées, ses nombreux cimetières, ses gens bizarres et son histoire riche en phénomène peu courants. De fait, la ville est en fait une sorte de laboratoire pour les plus sombres incarnations de la peur, guidée jusque dans ce monde par un être ancien et mystérieux être malfaisant, le Contaminant.

Superstition, la série télévisée de 2017

Superstition, la série télévisée de 2017

***

Saison 1 (2017 - 6 épisodes)

Superstition S01E01: Chapitre premier (Pilot)
Superstition S01E02: Le Contaminant (The Dredge)
Superstition S01E03: Demi-vérités et Bâtards (Half Truths & Half Breeds)
Superstition S01E04: Jackie l'éventreur (Jackie The Ripper)
Superstition S01E05:
Superstition S01E06: T'es pas ma maman (You're Not My Momma)

***

Donnez votre avis sur cette série en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

The Orville, la série télévisée de 2017 Feu vert télévision

The Orville S01E06: Krill (2017)

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée The Orville (2017)

Annoncé aux USA pour le 12 octobre 2017 sur FOX US.

De Seth MacFarlane (également acteur) ; Seth MacFarlane, Chad L. Coleman, Scott Grimes, Mark Jackson, Penny Johnson Jerald, J. Lee, Peter Macon, Adrianne Palicki, Halston Sage.

Le mess de le l’USS Orville. Le pilote lieutenant Gordon Malloy rejoint à table le navigateur John LaMarr, l’officier scientifique Isaac, le second officier Lieutenant-Commander Bortus, et la chef de sécurité lieutenant Alara Kitan. En posant son plateau-repas, Malloy déclare que, comme tout le monde, il veut tout savoir sur comment Alara a rompu avec son compagnon du moment.

Alara commence : il n’y a rien de juteux à raconter – elle lui a seulement dit que s’il n’était définitivement pas à l’aise quant à leurs différences, il n’y avait aucun intérêt à faire traîner les choses. LaMarr intervient : et par « différences », Alara faisait allusion au fait qu’elle pouvait faire sa musculation en soulevant son compagnon d’un seul bras.

Alara conclue : apparemment, avoir une petite amie qui a dix fois sa force donne aux hommes l’impression d’être émasculés. LaMarr répond qu’Alara n’a alors plus qu’à sortir avec Isaac l’androïde, qui est à leur table. Isaac se déclare immédiatement fasciné par le comportement interpersonnel des organismes biologiques : il serait heureux de s’essayer aux relations sexuelles avec la lieutenant Alara.

Alara prend une longue inspiration – pour se déclarer quelque part en travail sur elle-même en ce moment – mais, en toussotant, elle remercie Isaac. Alors le Lieutenant-Commander Bortus change le sujet de la conversation en demandant à Malloy ce qu’il y a dans son assiettes. Malloy s’étonne : Bortus n’a jamais vu de sushi ? Malloy précise qu’il s’agit d’un plat régional de la Terre – du poisson cru ; est-ce que Bortus veut essayer ?

Bortus attrape dans l’assiette de Malloy l’espèce de pâte verte qui était posée à côté des tranches de poisson cru sur lit de riz – et avale la boule de pâte entière, tandis que Malloy, LaMarr et Alara se mettent à crier en même temps de ne pas le faire : c’est du Wasabi. Mais Bortus mâche et avale sans problème la pâte terriblement épicée, et LaMarr s’émerveille tandis que Malloy s’inquiète : est-ce que Bortus va bien ? Bortus répond impassible qu’il ne ressent aucun inconfort.

Alara s’étonne : comment est-ce possible ? Si elle n’avalait que la moitié de cette quantité, elle se mettrait à vomir en pleurant ! Bortus répond simplement que le système digestif d’un Moclan est remarquablement résilient : à cause du climat rude de leur planète, son espèce a évolué de manière à pouvoir tirer des nutriments d’un très large éventail de matières biologiques et minérales.

Malloy réalise : Bortus peut manger n’importe quoi ? Bortus confirme : il peut manger beaucoup de choses. Aussitôt, LaMarr propose à Bortus de manger sa serviette. Bortus prend la serviette et après l’avoir reniflée, mord dedans et avale. Malloy se lève en demandant aux autres de ne pas bouger : il va au mur voisin des réplicateurs composer rapidement un code sur le clavier tactile et demande un cactus. Sur le plateau lumineux, un cylindre de lumière monte et redescend en laissant à place un petit pot avec un cactus miniature dedans.

Malloy rapporte le petit cactus miniature et le tend à Bortus : est-ce qu’il peut manger cela ? Alara s’indigne : Bortus va se faire mal ! Mais Bortus attrape le petit pot, hume le cactus, et mord dedans. LaMarr et Malloy éclatent de rire : pas possible ! Alara tend alors à Bortus son verre vide : peut-il aussi le manger ? Bortus hume et mord. Comme LaMarr assure que c’est marrant, que ça va devenir un nouveau passe-temps, Malloy veut aller chercher un sac de clous...

Ils sont interrompu par l’appel de leur Commandante dans l’interphone : tous les officiers supérieurs doivent se rendre sur la passerelle car ils sont en train de recevoir un appel au secours. Tout le monde se lève et s’en va, tandis que Malloy l’assure, ils reprendront leurs expériences.

Plus tard sur le pont, le capitaine Mercer demande combien de temps encore ils mettront pour arriver à la colonie en détresse. Malloy annonce : deux minutes. La Commandante Kelly Grayson s’étonne : toujours aucun autre vaisseau de l’Union dans le secteur ? Bortus répond que non. Isaac annonce alors qu’ils sont à portée de scanneur (balayage radar) : un croiseur Krill détecté.

Sur l’écran frontal de la passerelle s’inscrit un globe bleuté rappelant celui de la terre, sur fond noir semé d’étoiles... Assise à son pupitre, Alara se tourne vers le reste des officiers pour faire remarquer que la colonie Kastra 4 a plutôt des défenses planétaires faibles. Le capitaine Mercer répond qu’il s’agit d’une toute nouvelle colonie, puis s’agace : c’est la troisième attaque Krill en un mois.

Isaac annonce ensuite qu’il a un contact visuel – et sur l’écran frontal s’affiche l’horizon orbital de Kastra 4 tandis que le croiseur Krill décharge des boules de plasma vertes depuis la basse orbite en direction de la surface planétaire... LaMarr s’exclame que la colonie se prend vraiment une raclée. Kelly Grayson s’inquiète : il y a des familles sous le bombardement. Ed Mercer répond qu’il le sait.

Alors Malloy remarque qu’il y a probablement aussi beaucoup de célibataires là-dessous ? Bortus précise que les capacités offensives du vaisseau Krill sont significativement supérieures à celles de l’USS Orville. Le capitaine demande alors à Alara d’ouvrir une fréquence d’appel, puis commence : « Attention, Vaisseau Krill... »

Alara interrompt son capitaine et se retourne : elle n’a pas encore ouvert la fréquence d’appel. Ed Mercer s’excuse. Alara revient à sa console et entre quelques chiffres, puis annonce que c’est bon, le capitaine est à l’antenne. Ed demande confirmation, et Alara confirme. Ed répète donc : « Attention, Vaisseau Krill – l’USS Orville vous parle : cessez le feu immédiatement ou nous ouvrirons le feu en réponse. »

Dédaigneuse, Kelly fait remarquer ; dans toute l’histoire des guerres spatiales, quand est-ce que ce genre de phrases a jamais été efficace ? Bortus annonce que les Krills ont cessé le feu contre la planète. Étonnée, Kelly répond qu’elle faisait donc erreur. Sur l’écran, le croiseur Krill pivote complètement pour faire face à l’USS Orville.

Alors le capitaine Ed Mercer répond à son ex-épouse qu’en fait, il pense que sa phrase n’a pas été si efficace, et le vaisseau Krill, qui fait peut-être cent fois la taille de l’Orville, tient désormais en jour le petit astronef d’exploration de l’Union – à bout portant.

The Orville S01E06: Krill (2017)

The Orville S01E06: Krill (2017)

The Orville S01E06: Krill (2017)

The Orville S01E06: Krill (2017)

The Orville S01E06: Krill (2017)

The Orville S01E06: Krill (2017)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***