Labyrinthe, le film de 1986Feu orange cinéma
Labyrinth (1986)

Sorti aux USA le 10 août 2007.
Sorti en Angleterre le 19 octobre 2007.
Sorti en France le 24 octobre 2007.
Sorti en blu-ray français le 9 septembre 2009.
Réédité en blu-ray français 30ème anniversaire le 9 novembre 2016.
Annoncé en blu-ray 4K américain le 17 août 2021.

De Jim Henson (également scénariste), sur un scénario de Terry Jones, Dennis Lee ; avec Jennifer Connelly, David Bowie.

Pour adultes et adolescents.

(Fantasy, musical) Au bord d’une rivière dans un superbe jardin anglais, Sarah, une jeune fille en costume médiévale répète ses répliques d’une pièce de théâtre appelée le Labyrinthe, alors que l’orage menace. Elle réalise qu’il est déjà sept heures du soir et rentre en courant sous la pluie avec son chien Merlin. S’en suit une scène avec sa belle-mère car Sarah est en retard pour veiller sur son petit frère encore bébé. Réfugiée dans sa chambre remplie de livres et de jouets de fantasy, Sarah répète encore ses lignes devant son miroir. Elle refuse de laisser entrer son père, qui lui annonce qu’ils partent. Puis Sarah réalise que quelqu’un a pris Lancelot son nounours, et le retrouvant dans le couloir, elle supplie que quelqu’un l’emmène loin d’ici. Elle improvise alors un conte dont elle est l’héroïne où le roi des gobelins enlève son petit frère pour le garder à jamais et le transformer en gobelin.

Son petit frère pleure, tandis que de vrais gobelins cachés sous le lit écoute attentivement car elle va le dire : elle le souhaite, Ô roi des gobelins, emporte son petit frère Toby. Mais comme elle n’a pas enchaîné « je souhaite » avec « que les gobelins t’emportent », les gobelins n’interviennent pas. Sarah dépose le bébé en pleurs dans le berceau, puis sort de la pièce et en refermant la porte, le dit « je souhaite que les gobelins t’emportent maintenant. » Le bébé cesse instantanément de pleurer, et du coup Sarah a un doute, et rentre dans la chambre. Quelque chose bouge dans le berceau, elle retire la couverture, le berceau est vide.

À la fenêtre apparaît le roi des gobelins et elle supplie : elle ne voulait pas dire ce qu’elle a dit. Le roi lui rétorque de rentrer dans sa chambre et de jouer avec ses costumes et ses jouets. Puis il lui offre un cadeau qui n’est pas pour une fille ordinaire qui s’occuperait d’un bébé brailleur : une boule de cristal pour lui montrer ses rêves. Sarah refuse, et le roi transforme la boule en un serpent, puis un gobelin. Qu’il ne la défie pas, avertit le roi des Gobelins, car elle ne sera jamais à sa hauteur. Puis il lui montre le château où son petit-frère est prisonnier. Elle n’a que treize heures pour sauver le bébé en traversant le labyrinthe aux pieds du château sans quoi il deviendra un gobelin à jamais.

***