The Orville, la saison 3 de 2022Feu rouge télévisiontoxique

The Orville S03E07: From Unknown Graves (2022)

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée The Orville (2017)

Attention : cet épisode justifie le génocide, le lavage de cerveau d'un amant potentiel pour que ses sentiments soient conformes à vos attentes, la violence domestique et le féminicide comme le masculinicide, l'esclavage sexuel si la réal politique l'exige, le tout en prétendant qu'il n'existe pas d'émotions négatives, comme si la haine, la jalousie etc. n'étaient pas des émotions, il suffirait donc de ressentir n'importe quelle émotion et vous seriez parfaitement inoffensif et respectueux de l'humanité, des animaux et de l'univers tout entier.

Diffusé aux USA le 14 juillet 2022 sur FOX US.

De Seth MacFarlane (également acteur) ; Seth MacFarlane, Chad L. Coleman, Scott Grimes, Mark Jackson, Penny Johnson Jerald, J. Lee, Peter Macon, Adrianne Palicki, Jessica Szohr.

Pour adultes

(space opera woke toxique) Une voiture volante se gare devant un pavillon de banlieue verdoyant sous un ciel bleu. A la fenêtre un jeune garçon extraterrestre trépigne : « Maman, il est de retour, Papa est à la maison ! ». Nous savons que c’est un garçon parce qu’il est habillé en bleu, comme nous savons que c’est sa sœur qui arrive parce qu’elle est habillée en rose : « Est-ce qu’il l’a avec lui ? » « Oui, répond le garçon, il est là ! » Arrive la mère qui rappelle qu’ils n’ont pas besoin de hurler.

La porte du pavillon s’ouvre sur une grosse boite à barreaux illuminée d’orange, derrière laquelle se cachait le père, aussi chauve et gris que le reste de sa famille : « Et le voilà ! » il s’exclame. Le garçon fait des petits bonds : « Est-ce qu’on peut l’ouvrir maintenant ? » Le père répond que oui, mais d’abord il faut faire rouler la caisse à l’intérieur du salon. La mère écarte son garçon du milieu, et s’extasie : cela va rendre les choses tellement plus faciles ici. Le père fait durer le suspense pour trouver le bouton d’ouverture, le presse. Les barreaux se soulèvent, la lumière orangée illumine la petite famille, et la mère s’exclame : « il est parfait ! » et le père de renchérir : « Et il va changer notre vie… »

Il, n’est autre qu’un robot Kaylon et bien sûr c’était un flash-back, sur la planète Kaylon, avant que les robots ne se soulèvent et n’élimine la totalité de l’espèce qui les avait fabriqué.

The Orville S03E07: The Orville S03E07: De tombes inconnues.

The Orville S03E07: The Orville S03E07: De tombes inconnues.

The Orville S03E07: De tombes inconnues.

The Orville S03E07: De tombes inconnues.

The Orville S03E07: De tombes inconnues.

The Orville S03E07: De tombes inconnues.

***

Chroniques de la Science-fiction du 8 août 2022

Chroniques de la Science-Fiction #2022-08-08 (2022)

Numéro précédent <> Numéro suivant.

Téléchargez ici l'exemplaire gratuit .pdf 85 pages A5 couleurs.

Ici bientôt l'index de toutes les Chroniques de la Science-fiction de 2022

Sorti le 17 juillet 2022 (première édition).

De David Sicé.

Les Chroniques sont une rubrique du fanzine l’Étoile étrange. Cette rubrique paraîtra désormais séparément pour tenir le rythme hebdomadaire de l'actualité de la Science-fiction même si le numéro complet de l’Étoile étrange n'est pas bouclé. Les numéros ont vocation à sortir rétroactivement et par anticipation, et donc à être mis à jour quand l'activité n'est pas complètement couverte.

Au sommaire, l'actualité de la semaine du 8 août 2022, plus les critiques de Lightyear = Buzz l'éclair 2022, Z3 = Zombies 3 2022, Resident Evil 2022, Green Lantern Beware My Powers 2022, Midwich Cuckoos 2022, Men 2022, Crimes Of The Future 2022, Freaks Out 2021, The Lost City = La cité perdue 2022, Everything Everywhere All At Once 2022, Les Trois Jeunes détectives 1: Au rendez-vous des revenants =Three Investigators 1: The Secret of Terror Castle 1964.

***

Sandman, la série télévisée de 2022Feu rouge télévision

Sandman (2022)

Attention, les personnages de la bande dessinée originale ont été altérés pour servir une propagande woke. Lisez la bande dessinée avant de voir la série.

Annoncé à partir du 5 avril 2022 sur NETFLIX INT / FR.

De Allan Heinberg, d'après la bande dessinée de 1989 de Neil Gaiman notamment dessinée par Sam Kieth et couvertures de Dave McKean, avec Tom Sturridge, Gwendoline Christie, Vivienne Acheampong, Boyd Holbrook, Charles Dance, Asim Chaudhry, Sanjeev Bhaskar...

(presse, Fantasy Woke) « Nous commençons… » Une forêt verte et froide avec une route circulant entre les coteaux… « … dans le monde éveillé… » Sur la route roule une voiture (NDT: nous sommes en 1916 en Angleterre) « … que l’Humanité insiste pour appeler la réalité, comme si vos rêves n’avaient aucune prise sur les choix que vous pouvez faire… » à l’arrière de la voiture, un vieil homme avec faux-col et un nœud papillon somnole v(le Docteur John Hathaway), serrant sur ses genoux une sacoche. Un oiseau – un pigeon ? un canard ? un aigle – survole en parallèle la route. « Vous autres les mortels vous préoccupez de votre travail, vos amours, vos guerres… Vos vies éveillées sont tout ce qui compte. »

L’aigle — ou le vautour, traverse littéralement le ciel pour à travers l’Espace étoilé gagner une île rappelant un tableau symboliste. « …Mais il y a une autre vie qui vous attend à chaque fois que vous fermez vos yeux…  et que vous entrez dans mon royaume.» L’aigle passe un portail doré qui donne sur une cité, une vallée, un cimetière embrumé…  « Car je suis le Roi des Rêves… » Et comme l’aigle passe la statue d’une gargouille sur une pierre tombale, celle-ci s’anime et s’envole à son tour à tire d’ailes. « … et des Cauchemars. »

L’aigle repart vers un palais sur un lac avec des montagnes enneigées à l’horizon : « Quand le monde éveillé vous laisse anxieux et las, le sommeil vous amène ici… » Le palais est relié à la barge par un pont en forme d’arche tenue par une main de pierre, et arrêté au milieu, le vieil homme attend, sa sacoche sur le rebord de la rambarde de pierre. « … pour trouver la liberté et l’aventure... » L’aigle plonge sous l’arche du pont, passe sous les voiles d’un trois-mâts qui attend avec un ours blanc préhistorique sur le pont, puis repars vers les dômes de cuivre ou d’or rouge du palais. « … pour vous confronter à vos peurs et vos fantasmes… » 

Et au balcon du palais, un dragon hume l’air. Dans une salle lambrissée, Jack à tête de citrouille colle un papier peint… « Les rêves et les cauchemars que je crée… » qui devient une porte sur une bibliothèque de plusieurs étages « …et que je dois contrôler à moins de les laisser vous consumer et vous détruire – voilà ma raison d’être et ma fonction. »

L’aigle rejoint un personnage au bas d’un grand escalier illuminé par les vitraux dans une nef ténébreuse. L’aigle se transforme en corbeau qui se pose sur l’épaule du personnage. « … jusqu’à ce que je quitte mon royaume pour pourchasser un cauchemar rebelle. » Le personnage, un jeune homme, ramasse un casque-masque sur le trône en haut des marches, et une femme noire à lunettes sortie de nulle part l’interpelle : « Mon seigneur, vous allez revenir n’est-ce pas ? » Le roi des rêves lui répond sans se retourner : «  Et pourquoi je ne reviendrai pas, Lucienne ? — Je ne sais pas, un pressentiment ? (NDT : ou alors elle l’a trahi) Pour autant puissant que vous êtes dans votre monde, les rêves survivent rarement dans le monde éveillé – les cauchemars, en revanche… » (NDT : métaphore).

Sandman, la série télévisée de 2022

Sandman, la série télévisée de 2022

Sandman, la série télévisée de 2022

Sandman, la série télévisée de 2022

Sandman, la série télévisée de 2022

Sandman, la série télévisée de 2022

***

Prey, le film de 2022, aka Predator 5Feu rouge cinéma

Prey (2022)

Ne pas confondre avec The Prey: Legend Of Karnoctus 2022 le film avec Daniel Trejo.

De Dan Trachtenberg, sur un scénario de Patrick Aison, d'après le film Predator de 1987; avec Amber Midthunder, Dakota Beavers, Dane DiLiegro, Stormee Kipp, Michelle Thrush, Julian Black Antelope.

Annoncé aux USA à partir du 5 août sur HULU US.

(invasion extraterrestre woke) Il y a bien longtemps, on raconte, un monstre vint ici. (NDT, s’il n’y en avait qu’un seul !). Fraîche comme une rose une jeune squaw aux lèvres pulpeuses maquillées comme en 2020 se lève au petit matin et va avec les autres squaws faire ses courses. Comme les autres sont occupées à cuillères des herbes, ramasser des racines, faire la lessive, elle aperçoit la cîme d’un arbre scintiller et il lui vint alors l’idée saugrenue de faire une démonstration de lancer à la hache sur un autre arbre qui ne lui avait rien fait de mal.

Malgré le fait qu’apparaissent des empreintes bizarres sur le sol, elle décide de partir chasser toute seule un grand cervidé. Il se barre, mais notre jeune wokette doit s’arrêter pour libérer son chien qui a eu l’idée peu inspirée de mettre la patte dans un piège à loup au bout d'une chaîne. Encore un mâle inutile. La wokette en revanche ne s'interroge apparemment pas une seconde sur qui peut bien semer des pièges à loup dans les clairières qu'elle fréquente avec ses copines, ni combien il y en a encore prêts à la mutiler elle ou ses petites soeurs.

C’est alors qu’elle entend un hélicoptère puis voit des flammes dans les nuages. Plus tard, son aîné lui raconte une anecdote inspirante qu’elle interrompt d’un ronflement, en parfaite garce qu’une wokette doit se montrer quelle que soit l’époque ou la culture mise en scène. En réponse l’aîné abat un pauvre aigle qui repartait nourrir ses gamins avec un poisson. Bien sûr la wokette se moque : elle attendait que l’aigle revienne de leur côté, car maintenant pour récupérer le cadavre il faudra se mouiller. Il est bien connu que les aigles qui filent vers la montagne pour nourrir leurs petits reviennent toujours en arrière pour se faire flécher par les wokettes.

Plus tard, la mère de la wokette lui demande pourquoi elle veut chasser alors qu’elle est bonne à tant d’autres tâches, et je réalise qu’il s’agit d’un dialogue woke du 21ème siècle plaquée sur une culture qui n’est absolument pas représentée par le film : où sont les veillées avec les contes et légendes ? pourquoi ne sait-on rien de l’histoire de la tribu, qui est le père la mère de qui, pourquoi ne sait-on rien du calendrier ou des rencontres passées ou futures inter-tribus.

Le lendemain, la wokette tape l’incruste dans une nouvelle chasse, et à nouveau les dialogues sont une resaucée du 21ème des remarques typiques de « mâles blancs toxiques », sauf que ce sont des mâles de premières nations qui les profèrent, alors que certaines tribus étaient connues pour être plus respectueuses des femmes que ça. Et dans le même temps, le prédateur s’ennuie tellement (autant que nous), qu’il se met à chasser le crotale. Excusez-moi, changer de planète et se retrouver à empaler un serpent occupé à manger une grenouille, mais c’est petit, sans doute aussi petit que chasser d’une bande d’emplumés incultes.

Bref, la chasse continue, un blessé, la wokette qui trouve un serpent écorché encore vivant (la production n’avait pas le budget pour un indien de grande taille), elle trouve une empreinte extraterrestre, le chef mâle plus ou moins blanc toxique dit que c’est l’empreinte d’un ours, alors que c’est impossible de confondre l’empreinte d’un ours et celle d’un prédator – mais ce n’est pas la vraisemblance ni la logique qui étouffe la production.

Scène suivante, la wokette s’entend faire la leçon par un guerrier : elle n’a jamais affronté un lion… un lion d’Amérique du Nord, c’est bien ça, bien avant la conquête des Amériques ? Les lions peuplent de l'Europe à l'inde en passant par l'Afrique depuis le Néolithique. Bien sûr la scène n’est écrite que pour le gag du guerrier qui est attaqué en pleine tirade sur le courage : ah, ah, ah.

Prey, le film de 2022, aka Predator 5

Prey, le film de 2022, aka Predator 5

Prey, le film de 2022, aka Predator 5

Prey, le film de 2022, aka Predator 5


***