Dead Of Summer, la série télévisée de 2016 Feu orange télévision

Dead Of Summer (2016)
Traduction du titre original : La Mort de l'été.

Diffusé aux USA à partir du 28 juin 2006 sur FREEFORM US.

De Ian B. Goldberg, Adam Horowitz et Edward Kitsis ; avec Elizabeth Mitchell, Elizabeth Lail, Zelda Williams, Mark Indelicato, Alberto Frezza, Eli Goree, Ronen Rubinstein, Amber Coney, Paulina Singer, Zachary Gordon.

Pour adultes et adolescents.

1989. Une bande de jeunes viennent animer un centre de vacances auprès d'un lac hanté par les victimes des sacrifices sataniques qui s'y sont pratiqués un siècle auparavant.

***

Donnez votre avis sur cette série télévisée en nous rejoignant sur le forum Phliippe-Ebly.fr

***

Braindead, la série télévisée 2016 Feu vert télévision

Braindead (2016)
Traduction du titre orginal : Mort cérébrale.

Diffusé aux USA depuis le 13 juin 2016 sur CBS US.

De Michelle King et Robert King ; Mary Elizabeth Winstead, Danny Pino, Aaron Tveit.

Laurel Healy est à court d'argent pour financer son documentaire, aussi retourne-t-elle travailler pour son frère Luke Healy sénateur démocrate. Sauf qu'à peine a-t-elle pris son poste, qui consiste à écouter tous les gens qui veulent être aidé par son frère, le sénat dominé par les républicains refuse de voter le budget du gouvernement américain et toutes les administrations ferment, au moment même où un météore russe rempli de fourmis extraterrestres mangeuses de cervelles viennent envahir l'administration américaine.

***

Saison 1 (2016 - 13 épisodes)

Braindead S01E01: Le principe de folie - Comment l'extrémisme en politique menace la démocratie au 21ème siècle (The Insanity Principle: How Extremism in Politics Is Threatening Democracy in the 21st Century)

Braindead S01E02: Jouer le jeu politique - Vivre sa vie dans l'ombre d'une épreuve de force budgétaire, une critique (Playing Politics: Living Life in the Shadow of the Budget Showdown - A Critique)

Braindead S01E03: Éventrer les bœufs - Comment vous pouvez survivre la guerre au gouvernement en cinq étapes faciles (Goring Oxes: How You Can Survive the War on Government Through Five Easy Steps)

Braindead S01E04: Réveillez-vous les masses: les neufs vertus de la démocratie participative et comment nous pouvons préserver la grandeur de l'Amérique en encourageant l'édification de l'électorat (Wake Up Grassroots: The Nine Virtues of Participatory Democracy, and How We Can Keep America Great by Encouraging an Informed Electorate).

Braindead S01E05: De retour au travail : une visite des coulisses du Congrès et comment on règle les problèmes (ou pas, le plus souvent) (Back to Work: A Behind-the-Scenes Look at Congress and How It Gets Things Done (and Often Doesn't))

Braindead S01E06:

***

Donnez votre avis sur cette série télévisée en nous rejoignant le forum Philippe-Ebly.fr

***

Dragons, le film animé de 2010 Feu vert cinéma

How To Train Your Dragon (2010)
Traduction du titre original : Comment entraîner votre Dragon.

Ici l'article de ce blog sur la série animée télévisée : Dragons: Cavaliers de Beurks (2012, Dragons: Riders Of Berk)

Ici l'article de ce blog sur le film Dragons 2 (animé, 2014, How To Train Your Dragon 2)

Sorti aux USA le 26 mars 2010.
Sorti en France et en Angleterre le 31 mars 2010.
Sorti en blu-ray américain le 15 octobre 2010 (multi-régions, anglais Dolby True HD 5.1, français DD 5.1)
Sorti en blu-ray français le 2 novembre 2010.
Sorti en blu-ray américain 3D le 6 septembre 2011 (multi-régions, anglais Dolby True HD 7.1, français DD 5.1)

De Dean DeBlois et Chris Sanders (également scénaristes) ; sur un scénario de William Davies ; d'après le roman Comment dresser votre dragon (2003, How To Train Your Dragon) de Cressida Cowell ; avec Jay Baruchel, America Ferrera, Gerard Butler, Jonah Hill, Christopher Mintz-Plasse, Kristen Wiig, T.J. Miller , Craig Ferguson, Robin Atkin Downes, Philip McGrade, Kieron Elliott, Ashley Jensen, David Tennant.

Pour tout public.

Voici Berk. C’est à douze jour au nord du désespoir et quelques degrés au sud de mourir congelé. C’est solidement ancré sur le méridien de la misère. Le village : en un mot, robuste. Il se trouve là depuis sept générations mais toutes les constructions sans aucune exception sont neuves. Ils ont la pêche, la chasse, et une vue charmante sur les couchers de soleil. Le seul problème, ce sont les nuisibles. Vous voyez, la plupart des endroits ont des souris ou des moustiques. Eux, ils ont des… dragons.

La plupart des gens quitteraient les lieux. Pas eux. Ce sont des Vikings. Ils ont un petit problème d’obstination. Son nom à lui, c’est Hoquet. Un nom génial, il le sais. Mais ce n’est pas le pire. Les parents croient qu’un nom hideux fera fuir les gnomes et les trolls. Comme si notre comportement charmant de Viking n’en était pas déjà capable... Cette nuit-là, une horde de dragons a donc attaqué Berk une fois de plus et tout le village est dehors, à courir dans tous les sens. Hoquet, qui est petit et frêle, sait où il va, lui – mais il est constamment bousculé par son père, le chef de la tribu, Stoïck le Vaste, ou les autres membres de la communauté, qui lui demandent tous ce qu’il fait dehors et lui ordonnent invariablement d’aller s’abriter.

On dit que lorsque Stoïck était un bébé, il fit sauter net la tête d’un dragon de ses épaules. Est-ce que Hoquet y croit ? Oui, il le croit. Un guerrier fait son rapport à Stoïck : ils ont toutes les sortes de dragon, sauf des Furieux de la Nuit, et pour Stoïck, c’est une bonne chose. Pendant ce temps, Hoquet arrive enfin à son poste : il est l’apprenti du forgeron du village. Comme le forgeron commençait à se demander si Hoquet n’avait pas été mangé, celui-ci répond en soulevant avec peine une masse, qu’il est bien trop musclé pour intéresser un dragon – ils ne sauraient quoi faire de toute sa maigreur. Le forgeron – Gobber (mangeur de motte), dont la main droite a été remplacée par une prothèse de métal interchangeable – lui répond que les dragons ont sûrement besoin de cure-dents.

Pendant ce temps, les dragons cracheurs de feu incendient les toits des maisons du village les unes après les autres. Vous voyez ? Un vieux village – beaucoup, mais vraiment beaucoup de nouvelles maisons…

***

Donnez votre avis sur ce film animé en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Final Fantasy VII: Advent Children, le film animé de 2006 Feu orange cinéma

Fainaru fantajî sebun adobento chirudoren (2006)
Traduction du titre original : Les enfants de l'Avènement.

Noter que ce film animé existe en au moins deux versions : cinéma (courte, 1h40) de 2005 et complète (longue, 2 heures) de 2007.

Sorti au Japon le 14 septembre 2005.
Sorti en DVD français le 7 juin 2007 (version cinéma ?).
Sorti en blu-ray américain le 2 juin 2009 (identique au blu-ray français, version complète)
Sorti en blu-ray français le 10 juin 2009 (multi-régions, japonais true HD 5.1, anglais true HD 5.1, français true HD 5.1 - image et son excellent)

De Tetsuya Nomura et Takeshi Nozue ; sur un scénario de Kazushige Nojima, adapté du jeu vidéo Final Fantasy (1987) ; avec Takahiro Sakurai, Ayumi Itô, Shôtarô Morikubo, Maaya Sakamoto, Keiji Fujiwara, Taiten Kusunoki, Yûji Kishi, Kenji Nomura, Shôgo Suzuki, Masahiro Kobayashi, Kazuyuki Yama, Yumi Kakazu, Hideo Ishikawa, Masachika Ichimura, Miyuu Tsuzuhara.

Pour adultes et adolescents.

(version complète) Sous un soleil de plomb, trois méta-lions galopent jusqu’à gravir une falaise à la verticale et dominer une vallée verdoyante où des ruines disparaissent sous la végétation.

498 années plus tôt. Un jeune homme blond, Cloud, demande à un autre plus âgé, qu’il pousse en chaise roulante, pourquoi l’Humanité essaie encore ? Les hommes détruisent tout ce qu’ils touchent, puis ils rebâtissent comme s’ils croyaient que ce serait différent cette fois encore. L’homme en chaise roulante, encapuchonné, lui répond qu’il faut croire que les hommes n’aiment pas se confronter à leur passé. Ils préfèrent laisser filer leurs souvenir, trouver quelque chose qui en valle la peine au milieu des ruines et construire un futur avec.

Cloud demande si c’est pour cela que son aîné a récupéré leur mère – pour redorer le Passé ? L’aîné explique qu’ils essayaient alors de se débarrasser d’un problème plus pressant. Cloud demande à son aîné s’il parle du Stigmate, et remarque que c’est l’aîné et les siens qui sont les responsables du mal qui les a frappés. Et Cloud ironise alors sur le fait que son aîné a vraiment la mémoire courte. Mais son aîné répond que lui, non. Il a choisi d’oublier… Devant eux s’étendent les ruines d’une ville moderne, à perte de vue.

Deux semaines plus tôt, un hélicoptère survole des montagnes enneigées balayées par un blizzard. Le pilote, un rouquin nommé Réno, est rappelé à l’ordre par un de ses camarades via sa radio. Son hélicoptère descend alors dans un cratère embrumé, tandis qu’on entend à la radio des tirs d’armes à feu, et que ses camarades lui crient de dépêcher. La fusillade s’intensifie, puis les cris cessent, et après un silence, l’hélicoptère surgit des brumes et s’échappe du cratère.
… Le Flot de la Vie. Voilà comment nous appelons la rivière de vie qui encercle notre planète, donnant vie au monde et à tout ce qui s’y trouve. La compagnie d’énergie électrique Shinra a découvert un moyen d’utiliser le Flot de la Vie comme source d’énergie. Grâce à l’énergie de Shinra, nous avons pu vivre des vies très confortables. Mais n’était-ce pas en dissipant la vie de la planète ? Beaucoup de gens le pensaient. Alors Shinra utilisa sa puissance pour arrêter quiconque se mettrait en travers de sa route. Shinra avait une troupe spéciale de guerriers appelés SOLDIERS. Et tous les SOLDIERS avaient une pile JENOVA en eux.

JENOVA était une calamité tombée du ciel il y a bien, bien longtemps, qui avait essayé de détruire la planète. Cependant, il y avait un SOLDIER, nommé Sephiroth, qui était meilleur que les autres. Quand il découvrit par quels terribles expérimentations il avait créé, il se mit à haïr Shinra – et avec le temps, il se mit à haïr tout le reste – Shinra, comme les gens qui luttaient contre Shinra. Sephirat détestait tant la planète qu’il voulut la faire disparaître, et avec les gens qui luttaient contre lui. Il y eut nombre de batailles, et à chaque bataille, davantage de tristesse.

Puis le Jour Élu arriva, et la planète elle-même mit fin pour de bon aux batailles. La planète utilisa le Flot de la Vie comme arme, et le répandit dans l’espace. Tous les combats, toute l’avidité et toute la tristesse – tout fut emporté. La tristesse fut le prix à payer pour voir la guerre s’achever. Cela fait deux ans depuis que ce récit fut conté et l’on commémore désormais la catastrophe sur la place centrale de la ville de Midgar, où se dresse une sphère déchirée par des geysers dorés, figurant la destruction de la ville par un météore.

Final Fantasy VII: Advent Children, le film animé de 2006

Final Fantasy VII: Advent Children, le film animé de 2006

Final Fantasy VII: Advent Children, le film animé de 2006

Final Fantasy VII: Advent Children, le film animé de 2006

***

Donnez votre avis sur ce film animé en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***