Dans la brume, le blu-ray français de 2018 Feu orange Blu-ray / DVD

Dans la Brume, le blu-ray français (2018)

Sorti en France le 7 août 2018.

Ici l'article de ce blog sur le film Dans la brume (2018)

Sur le film : un des très rares films de SF francophone, bien écrit, bien réalisé, avec un côté presque temps réel, et les jeux de c.ns sont plus ou moins crédibles. Les petits (minuscules) indices que la production sème expliquent tout, mais si on les loupe, on peut croire que le film se termine en queue de poisson et que la catastrophe est seulement un prétexte à effets spéciaux et situations de survie (Walking Dead sans zombie, cf. le making of). Ce n'est pas le cas, le boulot d'écriture a été fait correctement - une fois n'est pas coutume. Par contre, les dialogues consistent seulement en de l'exposition, et les acteurs ne sont pas convaincants - ils ne sont cependant pas aidés par la technologie, le blu-ray TF1 a une image et un son un peu trop compressés pour que les microexpressions, les larmes qui perlent etc. soient visibles, et les inflexions profondes et réalistes des voix s'entendent.

Image : correcte. Bonne profondeur de champ - le thème du film par nature est nuisible aux détails fins HD, mais même en pleine lumière, les détails fins sont à la ramasse (cils impossible à discerner, texture des vêtements et peau limitent, cheveux fins aux abonnés absent) et j'ai des artefacts de mouvement dans toutes les scènes sur mon système. Diagnostic, image trop compressée, un problème fréquent sur les blu-rays français "populaires", l'éditeur estimant que l'acheteur aura un système de lecture trop pourri pour réaliser qu'on lui vend un sous-produit.

Son : correct. Agréable sans plus. Il y a une bonne immersion, et le film se prête à de nombreux effets sonores spectaculaires. Malheureusement, le son semble légèrement gommé et bloqué en détail et en intensité, en particulier les basses qui auraient dû faire trembler le salon lors de la première scène de panique. De même impossible de distinguer dans l'espace des instruments de l'orchestre et les voix (soupirs etc.) n'ont jamais l'air de venir du salon.

Bonus : un reportage sur le tournage avec interviews des acteurs et du réalisateurs, plus les effets spéciaux. Correct, mais manque d'énergie.

Conclusion : le manque de détails fins ou d'hyperréalisme sonore ne vient pas à l'évidence de la production, donc c'est à l'éditeur TF1 que nous devons l'image et son trop compressés. Je conseille donc a priori d'investir plutôt dans la future édition allemande en espérant que ce ne soit pas des potes à TF1 qui se chargent de cette édition-là... Sinon, à voir, parce que écrit et réalisé avec soin et dans le respect du genre, et supporte bien la revoyure.

***

On - drakon, Dragon Inside Me, le film de 2015 Feu orange cinéma

On - drakon (2015)
Titre original : Он - дракон. Titre anglais : I Am Dragon.
Traduction du titre original : Il est un dragon / Lui, le dragon.

Sorti en Russie le 3 décembre 2015.
Sorti en blu-ray français le 9 mai 2017.

De Indar Dzhendubaev (également scénariste) ; sur un scénario de Aleksey Arsenev, d'après le roman The Ritual (1996, Ритуал) de Marina Dyachenko et Sergey Dyachenko ; avec Matvey Lykov, Mariya Poezzhaeva, Stanislav Lyubshin, Pyotr Romanov, Ieva Andrejevaite, Alyona Chekhova, Vyacheslav Chepurchenko, Darya Dubnikova.

La princesse Miroslava, jeune fille immature et fantasque, se félicite d'épouser Igor, le petit-fils du dernier tueur de Dragon, grâce auquel son peuple a cessé de sacrifier des jeunes filles au lézard-volant. Arrive le jour de mariage, et en souvenir des sacrifices, on chante l'appel du Dragon, persuadé que celui-ci est mort depuis longtemps déjà. Seulement cette fois, un nouveau dragon arrive et emporte la fiancée avant qu'elle ait prononcé ses vœux. Le dragon emporte la jeune fille épouvantée jusqu'à son île, et la jette dans un cachot, sous la surveillance d'une sorte de dragon miniature. Surprise d'être encore en vie, Miroslava l'est encore davantage de découvrir qu'il y a, dans le cachot voisin, un très beau jeune homme, prisonnier comme elle.

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Chroniques de la Science-fiction, Année 2018, numéro 32 - Semaine du lundi 6 août 2018

Chroniques de la Science-Fiction #2018-31 (2018)

Téléchargez ici l'exemplaire gratuit .pdf 14 pages A5 couleurs.

Numéro précédent <> Numéro suivant

Ici l'index de toutes les Chroniques de la Science-fiction de 2018

Sorti le 13 août 2018 (première édition).

De David Sicé.

Les Chroniques sont une rubrique du fanzine l’Étoile étrange. Cette rubrique paraitra désormais séparément pour tenir le rythme hebdomadaire de l'actualité de la Science-fiction même si le numéro complet de l’Étoile étrange n'est pas bouclé. Les numéros ont vocation à sortir rétroactivement et par anticipation, et donc à être mis à jour quand l'activité n'est pas complètement couverte.

Au sommaire, l'actualité de la semaine du 6 août 2018, plus la critique de Dans la Brume 2018 et The Domestics 2018.

***

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018 Feu orange cinéma

Slaughterhouse Rulez (2018)

Annoncé en Angleterre le 31 octobre 2018.

De Crispian Mills (également scénariste) ; sur un scénario de Henry Fitzherbert ; avec Simon Pegg, Hermione Corfield, Michael Sheen, Finn Cole, Asa Butterfield, Nick Frost, Jamie Blackley, Jassa Ahluwalia, Tom Rhys Harries, Jo Hartley, Isabella Laughland, Hanako Footman, Kit Connor, Bern Collaço, Ryan Oliva.

Pour adultes et adolescents.

(presse, comédie) Un illustre pensionnat britannique devient un champ de bataille sanglant lorsqu'une mystérieuse doline apparaît sur un site de fracturation hydraulique à proximité, déclenchant une horreur indescriptible.

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

Slaughterhouse Rulez, le film de 2018

***

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***