ImageFeu vert télévision

The Walking Dead S01E01: Days Gone Bye (2010)
Traduction du titre original : Les jours barrés.

Ici l'article de ce blog sur la série télévisée The Walking Dead (2010)

Diffusé aux USA le 31 octobre 2010 sur AMC US.
Sorti en blu-ray américain de la saison 1 le 8 mars 2011 (non censuré).
Diffusé en France le 20 mars 2011 sur ORANGE CINE CHOC FR.
Diffusé en France le 17 février 2012 sur TF6 FR.
Sorti en blu-ray français de la saison 1 le 1er juin 2012 (très légèrement censuré).

De Frank Darabont et Robert Kirkman, d'après la bande dessinée de Robert Kirkman, dessinée par Tony Moore et Charlie Adlard ; avec Andrew Lincoln, Jon Bernthal, Lennie James, Steven Yeun ; Sarah Wayne Callies, Chandler Riggs.

Pour adultes.

Une voiture de la police du Comté arrive à un carrefour où plusieurs véhicules sont renversés et plus ou moins incendiés. En sort le sherif-assistant Rick Grimes, un jerrycan à la main, qui s’approche puis explore les lieux avec appréhension tandis que les mouches bourdonnes. On est à côté d’une station d’essence et des dizaines de véhicules sont abandonnés sur la pelouse tout autour, avec des jouets d’enfants, des tentes… Il y a encore un cadavre en décomposition à l’intérieur d’une voiture. Un panneau « pas d’essence » est suspendu aux pompes de la station service. Puis Rick entend un pas traînant et se baisse. C’est une petite fille aux longs cheveux blonds en peignoir et pantoufle qui vient ramasser un lapin en peluche sale. Rick sort de sa cachette et l’appelle. Elle s’arrête, se retourne lentement, et émet de sa bouche ensanglantée et violacée un râle rauque. Rick recule, sort son révolver, hésite, et comme la petite fille accélère son pas, il l’abat d’une balle en plein front.

Quelques temps auparavant, Rick dégustait un burger avec son binôme, Shane, lequel dissertait à propos de la différence entre les hommes et les femmes quant l’utilisation des clignotants, et de leurs manières de reprocher aux hommes leur manque de motivation en matière de réchauffement planétaire… Puis Shane lui demande comment vont les choses avec sa femme Lori, et lui conseille de parler. Et c’est exactement ce que l’épouse de Rick lui demande sans arrêt, mais chaque fois qu’il essaie, elle semble refuser de l’écouter jusqu’au bout, comme si elle était constamment en colère et il ne sait pas pourquoi. Pour Shane, c’est une phase dans un couple. Ce qui a particulièrement choqué Rick, c’est que ce matin-même elle a déclaré devant leur fils que c’était comme s’il se fichait de tout – et, selon lui, c’est ce qui fait la différence entre les hommes et les femmes : jamais il ne lui aurait dit une chose aussi cruelle.

Ils sont interrompu par un appel à toutes les voitures de police du comté de Linden pour se joindre à une poursuite : deux mâles caucasiens ayant ouvert le feu sur des policiers. Les deux policiers rejoignent le sherif et montent le barrage. La voiture des criminels arrive alors à fond, poursuivie par deux autres voitures de police. Roulant sur les pointes laissés par les policiers, la voiture des criminels part en tonneaux. Tous les policiers la mettent en joue et s’approche. Un criminel sort alors de la voiture et ouvre le feu. Rick est touché au flanc et s’écroule. Le premier criminel est abattu, le second ne tarde pas à l’être. Rick crie qu’il va bien et se relève : c’est le gilet pare-balles qui a pris. Rick demande à son collègue de ne rien dire à Lori. Sort un troisième criminel de la voiture, qui abat Rick, et cette fois celui-ci reste à terre.

A l’hôpital, confus, Rick entrevoit Shane le visiter avec des fleurs, au nom de toute l’équipe. Shane pose les fleurs sur la table. Puis Rick sort de son hébétude et se plaint en riant que le vase semble sortir d’une collection de chez grand-mère. Puis il appelle Shane en vain. Il remarque ensuite que les fleurs sont fanées depuis un certain temps, et que la pendule s’est arrêtée à deux heures et quart. Il se met avec difficulté sur le côté, parvient à s’asseoir, et tente de se mettre debout en se rattrapant à la perfusion, mais la perfusion tombe. Il appelle l’infirmière plusieurs fois. L’infirmière ne vient pas. Il va dans la salle de bain, ouvre le robinet, boit.

Quand il sort enfin de la chambre, Rick trouve le couloir de l’hôpital dans le plus grand désordre, avec de nombreux néons endommagés, pas de tonalité au téléphone. Il trouve des allumettes, puis s’approche d’une porte vitrée donnant sur un autre couloir en travers duquel git une infirmière à l’abdomen largement dévoré. Horrifié il s’avance dans l’autre couloir : les murs ont essuyés une rafale, et il y a des éclaboussures et des flaques de sang. Il arrive à la double porte de la cafétéria, que quelqu’un a barricadé et cadenassé avec des chaînes. Sur la porte il y a écrit « N’ouvrez pas, morts à l’intérieur ». Comme il s’approche, la porte se met à bouger : on cogne, on pousse, on soupire. La barre bouge, les portes s’entrouvrent et des doigts pâles avec des ongles longs sortent par l’interstice.

The Walking Dead S01E01: Passé décomposé (2010)

The Walking Dead S01E01: Passé décomposé (2010)

The Walking Dead S01E01: Passé décomposé (2010)

The Walking Dead S01E01: Passé décomposé (2010)

***