Danger, planète inconnue, le film de 1969Feu orange cinéma

Dopplegänger (1969)
Autre titre : Journey To The Far Side Of The Sun.

Sorti en Angleterre le 8 octobre 1969 ?
Sorti aux USA le 11 novembre 1969.
Sorti en France le 5 juillet 1972.
Sorti en blu-ray américain le 7 avril 2015.

De Robert Parrish, sur un scénario de Gerry Anderson, Sylvia Anderson, Donald James. Avec Roy Thinnes, Ian Hendry, Patrick Wymark, Lynn Loring, Loni von Friedl, Franco De Rosa, George Sewell, Ed Bishop, Philip Madoc.

Portugal, le siège de L’Eurosec – l’European Space Exploration Complex. Le docteur Hassler se présente à la sécurité. Il passe au rayon X et la sécurité confisque le stylo qu’il a oublié de remettre avec le reste de ses objets personnels. Un autre homme passe le contrôle, qui l’accompagne ensuite dans une cellule d’archives des documents top-secret de l’Eurosec. Il lui remet un livret rangé dans une boite en métal, que le docteur feuillette, avant de déclarer que l’autre avait raison.
Plus tard, le docteur Hassler se rend dans une chambre noire et retire son globe oculaire droit, qui contient une micro-caméra. Il trempe le contenu dans trois solutions puis le sèche et le charge dans une espèce de pistolet métallique, et projette sur l’écran les pages des documents top secret qu’il a photographiées.

Au siège de l’Eurosec, deux hommes s’apprêtent à tenir une visioconférence cryptée – la 67ème réunion du conseil de l’European Space exploration : la misison Sun Probe a été un succès considérable, mais il y a un détail des trouvailles qui motive cette session extraordinaire. A l’opposé du soleil, caché des télescopes par le Soleil lui-même, une source de force gravitationnelle d’une autre planète a été détectée. La mission a même photographié la source en question – une nouvelle planète, sur la même orbite que la Terre, tournant à la même vitesse autour du Soleil. En conséquence, le directeur d’Eurosec, Jason Webb propose de lancer une mission habitée, malgré les coûts élevés que cela implique – trois millions de livres sterlings.
Les allemands et les français ayant refusé l’investissement, l’Eurosec doit se tourner vers les USA pour le financement. L’agent de liaison Paulson avec la NASA est très dubitatif quant à l’aboutissement d’une telle demande. Poulson sort, arrive le représentant américain, qui refuse le financement, à moins que le budget soit divisé de moitié. Or Jason Webb est pressé : il y a une fuite à l’Eurosec. Le représentant américain refuse d’entendre les arguments de Jason Webb.

Jason Webb convoque Marc et la secrétaire Lisa Hartman, les responsables de la sécurité de la crypte qui contient les informations de la sonde dans sa superbe villa au bord de la mer. Ils savent que les informations ont circulé car une transmission les contenant a été interceptées. Cependant Jason insiste pour que le suspect numéro 1, Hassler, ait un accès plus large, afin que la culpabilité d’Hassler soit prouvée. Et si cela est, Jason exige que Hassler ne soit pas arrêté.
Plus tard, Hassler visionne les nouvelles images volées dans sa salle de bain. Marc entre et l’abat froidement de plusieurs balles. Il ramène à Jason l’œil de verre photographique de Hassler. Le représentant de la NASA informe alors Jason Webb que les américains donneront bien le milliard de dollars de financement, à la condition que les informations soient complètement partagées. Et pour le garantir, ils exigent que l’astronaute qui pilotera le vaisseau spatial soit l’un des leurs : le colonel Glenn Ross, qui débarque à l'aéroport privé d'Eurosec avec son épouse Sharon. Or celle-ci a un petit secret : tandis qu'elle accuse en privé son mari d'être stérile à cause des radiations auxquelles il est exposé, elle prend la pilule pour s'assurer qu'ils n'auront jamais d'enfants.

Danger, planète inconnue (1969) photo

Danger, planète inconnue (1969) photo

Danger, planète inconnue (1969) photo

Danger, planète inconnue (1969) photo

Danger, planète inconnue (1969) photo

Danger, planète inconnue (1969) photo

Donnez votre avis sur ce film en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr, salon Science-fiction.

***

 

Scooby-Doo, la série animée de 1969Feu vert télévision

Ici la page Amazon.fr du coffret DVD anglais (avec version française, lisible en France)

Scooby-Doo, Where Are You ? S01E03: Hassle in the Castle (1969)
Traduction du titre original : Tracas au château.
Autre titre : Le château du pirate.

Épisode précédent <> Épisode suivant

Ici l'article de ce blog sur la série animée Scoubidou (1969)

Diffusé aux USA le 27 septembre 1969 sur CBS US.
Diffusé en France en 1975 sur TF1 FR (les Visiteurs du Mercredi).
Sorti en DVD américain le 16 mars 2004.
Sorti en DVD anglais le 20 juin 2005 (avec piste française).

De Joe Ruby et Ken Spears. Avec Don Messick, Casey Kasem, Frank Welker, Stefanianna Christopherson, Nicole Jaffe.

Tout public.

Une île désolée au milieu des bancs de brûmes. De la plus haute tour d’un château en ruines, une silhouette enveloppée d’un linceul observe la mer à l’aide d’une lunette. A bord d’une vedette, Daphnée reproche à Fred d’avoir choisi la journée la plus sinistre pour faire une balade en mer. Fred se défend en faisant remarquer que la balade n’avait pas commencée ainsi, et ne s’explique pas le changement d’ambiance. Velma, elle, a une explication très simple selon elle : la pression barométrique est tombée, et l’air chaud de la mer est entré en contact avec le front froid des terres, ce qui a placé une brume dangereuse pour la navigation sur leur route.

Fred n’a rien compris mais déclare à Velma qu’elle a raison. Velma répond qu’elle a dit qu’ils sont perdus dans le brouillard. C’est alors que Shaggy remonte de la cabine en demandant si on l’a appelé. Velma répond que non, que Shaggy peut repartir dormir. Mais Shaggy ne veut pas dormir : il veut se faire un sandwich à la Shaggy, c’est-à-dire un sandwich à deux fois trois étages salade / sardine / sauce de guimauve (« marshmallow »). Que Scooby-doo parvient à avaler d’une seule bouchée avant Shaggy. Comme seule l’olive au sommet lui est restée en main, Shaggy pense qu’il va quand même pouvoir s’en régaler, mais Scooby revient la voler. Shaggy se plaint alors de ne pouvoir grignoter quoi que ce soit en présence de Scooby.

Shaggy est interrompu par un choc : la vedette vient de s’échouer contre les rochers de la plage de l’île au château en ruines. Or Velma connait le nom de cette île, si elle ne fait pas d’erreur : c’est l’Île Hantée. Selon Fred, c’est le vieux Château de Vasquez qui est sur cette île, et peut-être qu’ils pourront trouver de l’aide là-bas. Toute la bande se rend traverse donc à pied la plage et la lande aux buissons morts et rochers chaotiques nimbés de brouillard tandis qu’autour d’eux les oiseaux crient lugubrement. Scooby-doo découvre alors un morceau de papier qui avance tout seul sur le sable. Le gros chien rattrape le morceau de papier et le soulève – et le crabe qui se trouvait dessous l’attaque. N’écoutant que son courage, Scooby-Doo prend la fuite, avec le morceau de papier dans la gueule, qu’il rapporte à Fred : le papier est un morceau de carte déchirée, au dos duquel quelqu’un a écrit : Danger, quittez l’Île Hantée.

Scooby-Doo S01E03: Pagaille au château (1969)

Scooby-Doo S01E03: Pagaille au château (1969)

Scooby-Doo S01E03: Pagaille au château (1969)

Scooby-Doo S01E03: Pagaille au château (1969)

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Mon ami le fantôme, la série télévisée de 1969 Feu vert télévision

Randall and Hopkirk (Deceased) (1969)

A ne pas confondre avec le remake du même titre de 2000.

Diffusé en Angleterre à partir du 21 septembre 1969 sur ITV UK.
Diffusé en France en 1995 sur SERIE CLUB FR.
Annoncé en blu-ray anglais dès le 9 janvier 2017 (premier volume) ; intégrale en octobre 2017 chez NETWORK UK (anglais sous-titré seulement, restauré, qualité d'image probablement remarquable).

De Dennis Spooner ; avec Mike Pratt, Kenneth Cope, Annette Andre.

Pour adultes et adolescents.

Jeff Randall et Marty Hopkirk sont deux détectives associés. Alors qu'ils travaillaient sur un adultère, Marty est assassiné. Croyant à un accident, Randall se met alors à recevoir des appels téléphoniques de Marty et dans un rêve, finit par se rendre sur sa tombe et le voir : Marty lui explique qu'il hante désormais son associé afin qu'il résolve l'énigme de son meurtre...

***

Saison 1 (1969 - 26 épisodes)

Mon ami le fantôme S01E01: Feu mon cher ami et associé (My Late Lamented Friend and Partner)
Mon ami le fantôme S01E02: Un cas dérangeant (A Disturbing Case)
Mon ami le fantôme S01E03: Tout ce travail pour rien (All Work and No Pay)
Mon ami le fantôme S01E04: Ne vous fiez jamais à un fantôme (Never Trust a Ghost)
Mon ami le fantôme S01E05: Voilà comment le meurtre fait boule de neige (That's How Murder Snowballs)
Mon ami le fantôme S01E06: Juste pour archive (Just for the Record)
Mon ami le fantôme S01E07: Le meurtre n'est plus ce qu'il était (Murder Aint What It Used to Be)
Mon ami le fantôme S01E08: Quiconque entendrait un fantôme mourir (Whoever Heard of a Ghost Dying)
Mon ami le fantôme S01E09: La maison sur la colline hantée (The House on Haunted Hill)
Mon ami le fantôme S01E10: Et quand avez-vous arrêté d'avoir des hallucinations ? (When Did You Start to Stop Seeing Things?)
Mon ami le fantôme S01E11: Le fantôme qui sauva la banque à Monte-Carlo (The Ghost Who Saved the Bank at Monte Carlo)
Mon ami le fantôme S01E12: Pour la fille qui a déjà tout (For the Girl Who Has Everything)
Mon ami le fantôme S01E13: Mais quelle jolie petite chambre ! (But What a Sweet Little Room)
Mon ami le fantôme S01E14: Qui a tué Robin LeCoq ? (Who Killed Cock Robin)
Mon ami le fantôme S01E15: L'homme de nulle part (The Man from Nowhere)
Mon ami le fantôme S01E16: Quand un esprit vous émeut (When the Spirit Moves You)
Mon ami le fantôme S01E17: Quelqu'un vient de marcher sur ma tombe (Somebody Just Walked Over My Grave)
Mon ami le fantôme S01E18: Pourriez-vous reconnaître cet homme de nouveau ? (Could You Recognise That Man Again)
Mon ami le fantôme S01E19: Un voyage sentimental (A Sentimental Journey)
Mon ami le fantôme S01E20: De l'argent à brûler (Money to Burn)
Mon ami le fantôme S01E21: Le fantôme parle (The Ghost Talks)
Mon ami le fantôme S01E22: C'est supposé être plus épais que l'eau (It's Supposed to Be Thicker Than Water)
Mon ami le fantôme S01E23: Le problème avec les femmes (The Trouble with Women)
Mon ami le fantôme S01E24: Vendetta pour un homme mort (Vendetta for a Dead Man)
Mon ami le fantôme S01E25: Vous trouverez toujours un coupable (You Can Always Find a Fall Guy)
Mon ami le fantôme S01E26: Le sourire derrière le voile (The Smile Behind the Veil)

***

Donnez votre avis sur cette série en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***

Mon ami le fantôme, la série télévisée de 1969 Feu vert télévision

Randall and Hopkirk (Deceased) S01E01: My Late Lamented Friend and Partner (1969)
Traduction du titre original: Feu mon cher ami et associé.

A ne pas confondre avec le remake du même titre de 2000.

Diffusé en Angleterre le 21 septembre 1969 sur ITV UK.
Diffusé en France en 1995 sur SERIE CLUB FR.

De Dennis Spooner ; avec Mike Pratt, Kenneth Cope, Annette Andre.

Pour adultes et adolescents.

Un hôtel particulier de Londres. Un homme d’affaire en sort, son majordome lui ouvre la porte de sa voiture avec chauffeur dans laquelle il s’installe. Juste après son départ, on frappe à la porte de son épouse, qui prend encore son petit-déjeuner au lit en feuilletant un magazine : il s’agit du détective privé Jeff Randall, de l’agence Randall & Hopkirk – agence à laquelle Fay Sorensen a fait appel pour suivre son mari, John Sorensen, qu’elle soupçonne de la tromper.

Mme Sorensen commence par s’excuser de recevoir Randall alors qu’elle est alitée, mais elle ne se sentait pas bien et sa santé fragile – un problème de cœur et pas du genre romantique. Très directe dans son ton, Mme Sorensen demande alors le résultat de l’enquête de Randall. Randall attend alors que le majordome débarrasse le plateau du petit déjeuner, et remet un jeu de photos en noir et blanc montrant M. Sorensen en galante compagnie.

Mme Sorensen passe rapidement en revue les clichés, et déclare que ce n’est pas une surprise, connaissant son époux, puis remarque que ce ne sera pas un problème pour M. Sorensen de perdre son épouse. En revanche, ce que M. Sorensen redouterait, c’est de perdre le contrôle de la firme dont ils sont propriétaires. Randall s’inquiète : pourquoi Sorensen perdrait le contrôle de sa compagnie. Fay Sorensen lui répond qu’elle est l’actionnaire principale. Randall propose alors un conseil gratuit : ne pas mélanger l’argent avec le cœur. Fay Sorensen lui rétorque qu’elle ne l’a pas engagé comme consultant financier. Randall conclut que les bons conseils sont rarement écoutés et souhaite une bonne journée à Mme Sorensen, précisant qu’il lui enverra sa facture.

Le soir même, Mme Sorensen a confronté son mari, lequel effectivement ne verse aucune larme sur son mariage, et se vante qu’il gardera le contrôle de sa firme. Fay Sorensen lui répond qu’elle a déjà pris les conseils d’un expert et qu’elle est déterminée à écarter son mari de la firme, quand bien même il prendrait des airs de bouledogue. John Sorensen rétorque à son épouse qu’elle le sous-estime, et Fay Sorensen lui demande ce qu’il veut dire par là. Son mari ne répond rien.
Plus tard, John Sorensen fouille un tiroir et retrouve un numéro de téléphone 0676750, qu’il compose, l’appelle et prétend avoir cherché à joindre un autre numéro. L’homme au téléphone lui demande son numéro et lui dit qu’il va le rappeler.

Sorensen raccroche, va chercher du liquide dans son coffre. Le téléphone sonne à nouveau, et un autre homme lui demande s’il a bien appelé un troisième numéro. Sorensen confirme. L’homme demande qui lui a donné ce numéro. Sorensen répond que c’est un ami, et quand on lui demande ce qu’il veut, Sorensen répond qu’il veut le service habituel offert par l’homme. Celui-ci répond que lui et ses associés veulent être payés d’avance, et lui donne un rendez-vous à un coin de rue d’ici le quart d’heure suivant… Sorensen devra attendre avec un parapluie et consulter sa montre à gousset trois fois.

Au même moment, Fay Sorenson appelle l’agence Randall & Hopkirk, et son associé Mary Hopkirk décroche : comme Randall ne peut lui répondre et ne sera pas disponible pour passer le lendemain matin transmettre son enquête à l’attention de l’avocat de Fay Sorenson, Marty passera lui-même chez elle le lendemain matin. À peine Fay Sorenson a-t-elle raccroché que son mari ouvre la porte de la chambre pour lui souhaiter une bonne nuit, un parapluie à la main.

Le lendemain matin, Marty Hopkirk vient se garer devant la porte et passe devant des enfants qui jouent sur le trottoir. Le majordome lui fait remarquer qu’il est en avance et que Mme Sorenson n’est pas encore prête. Hopkirk attendra. Au même instant, Mme Hopkirk s’apprête à prendre un bain, sans remarquer que quelqu’un a percé le montant de sa fenêtre d’un trou et fait passé un câble électrique relié à sa baignoire... En bas de la fenêtre, un prétendu employé de compagnie électrique connecte le câble qui pend dans la rue à l’électricité, et retentit le cri terrible de Fay Sorensen.

Comme le majordome et Hopkirk se précipite, le faux employé tire sur le câble et le récupère. Arrive M. Sorenson, qui joue la tristesse, et le médecin, qui signe le certificat de décès les yeux fermés, puisque Mme Sorenson était cardiaque. Mais quand Sorenson aperçoit Hopkirk qui commence à inspecter la salle de bain, il se précipite pour demander des comptes. Hopkirk et le médecin partis, John Sorenson inspecte à son tour la salle de bain. Arrivé à la fenêtre, il aperçoit Hopkirk en contrebas qui interroge les enfants qui jouaient sur le trottoir – et s’alarme.

Le soir venu, Randall rentre à l’Agence et trouve Hopkirk qui fait les comptes : ils sont mauvais. Pour Randall, c’est normal à cette époque de l’année. Hopkirk confie alors à son associé qu’il craint pour ce qu’il adviendra de sa jeune épouse Jeannie s’il venait à disparaître. Randall estime que Hopkirk n’a aucune raison de s’inquiéter : la jeune épouse héritera de la moitié des parts de leur Agence.

Puis Randall demande à Hopkirk s’il a pu récupérer le paiement de Mme Sorenson. Hopkirk lui répond qu’il n’y aura pas de paiement : Mme Sorenson est morte, d’une crise cardiaque. Randall commente que c’est très pratique pour M. Sorenson. Hopkirk se lève pour renchérir et expliquer ce qui fonde ses soupçons – mais il est interrompu par la sonnerie. C’est Jeannie qui appelle pour Hopkirk, qui s’inquiète immédiatement – mais Jeannie le rassure, elle va bien. Hopkirk répond qu’il est en chemin pour la retrouver, et comme il quitte l’Agence, Randall demande sur le ton de la plaisanterie à Jeannie si son mari arrive parfois à se détendre. Et comme Randall s’étonne de ne plus voir Jeannie aussi souvent qu’avant, et s’inquiète de l’avoir offensée, Jeannie lui avoue que Hopkirk est en fait un peu jaloux, mais rien de grave – il ne peut pas s’en empêcher.

Comme de son côté Hopkirk va pour se garer non loin de chez lui, un auto-stoppeur hippy un peu clochard guitare à la main tente de monter, et Hopkirk lui explique que c’est un malentendu. Garé, Hopkirk traverse la rue – et sous les yeux de l’auto-stoppeur, il est percuté par une voiture noire... La voiture s’arrête quelques mètres plus loin. L’auto-stoppeur s’élance et monte dans la voiture en criant que le chauffeur a tué Hopkirk et qu’il ne repartira pas comme ça. Le chauffeur lui pointe un pistolet automatique et lui répond de la fermer, tandis qu’il redémarre en trombe. Tandis que des passants arrivent autour de Hopkirk, l’auto-stoppeur parvient à s’emparer de l’arme à feu de l’assassin…

Plusieurs jours plus tard, Randall et Jeannie assistent à l’enterrement de Hopkirk. Le soir venu, défait, Randall demande à la réception de son immeuble de ne plus passer d’appels téléphoniques. Le réceptionniste obéit et coupe la ligne de Randall… Il est minuit. Le téléphone de Randall se met à sonner. Randall décroche, et Marty Hopkirk lui répond soulagé que Randall soit enfin de retour – et de lui demander où il était.

***

Donnez votre avis sur cet épisode en nous rejoignant sur le forum Philippe-Ebly.fr

***