Alien, le huitième passager, le film de 1979 C'était demain, le film de 1979

Voici la liste des articles de ce blog consacrés aux films de Science-fiction, Fantasy, Fantastique et Aventure annoncé pour l'année 1979. Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure de la rédaction des articles.

Ici le calendrier cinéma pour 1980.

Ici le calendrier cinéma pour 1978.

***

Alien, le huitième passager, le film de 1979

Annoncés pour décembre 1979

En France

Alien, le huitième passager (12 décembre, Alien)

Aux USA

Star Trek le film (7 décembre, Star Trek: The Motion Picture)

Le Trou Noir (18 décembre 1979, The Black Hole)

En Angleterre

Mad Max (10 décembre)

Star Trek le film 1979 (15 décembre, Star Trek: The Motion Picture)

Le Trou Noir (21 décembre 1979, The Black Hole)

Meteor (21 décembre)

Au Japon

Le château de Cagliostro (15 décembre, Rupan sansei: Kariosutoro no shiro)

***

Annoncés pour novembre 1979

En France

 

Aux USA

 

En Angleterre

 

***

James Bond: Moonraker, le film de 1979

Annoncés pour octobre 1979

En France

James Bond: Moonraker (10 octobre 1979)

Les visiteurs d'un autre monde 1978 (24 octobre 1979, Return From Witch Mountain)

Aux USA

Meteor (19 octobre)

En Angleterre

 

***

Le syndrome chinois, le film de 1979

Annoncés pour septembre 1979

En France

Le syndrome chinois (12 septembre, The China Syndrom)

Aux USA

 

En Angleterre

 

En Suède

 

***

C'était demain, le film de 1979

Annoncés pour août 1979

En France

 

Aux USA

C'était demain (31 août, Time After Time)

En Angleterre

 

***

Annoncés pour juillet 1979

En France :

Phantasm (4 juillet)

Aux USA :

 

En Angleterre

 

 

Au Japon :

 

***

Annoncés pour juin 1979

En France

 

Aux USA

 

En Angleterre

 

Au Japon

 

***

Ces garçons qui venaient du Brézil, le film de 1978

Annoncés pour mai 1979

En France

Ces garçons qui venaient du Brésil (30 mai 1979, The Boys From Brazil)

Aux USA

Alien, le huitième passager (25 mai, Alien)

En Angleterre

 

En Russie

Stalker (mai, Сталкер)

***

Galactica, le film de 1978Mad Max, le film de 1979

Annoncés pour avril 1979

En France

 

Aux USA

 

En Angleterre

Galactica, la bataille de l'Espace (12 avril, Battlestar Galactica)

En Australie

Mad Max (12 avril)

***

Annoncés pour mars 1979

En France :

Écoute voir 1977 (7 mars 1979)

Le continent des hommes-poissons 1978 (7 mars 1979, L'Isola di uomini pesce)

La nuit des masques (14 mars 1979, Halloween)

Magic 1978 (14 mars 1979)

Les fraises ont besoin de pluie 1970 (14 mars 1979, Strawberries Need Rain)

Emilie, l'enfant des Ténèbres (21 mars 1979, The Cursed Medallion)

Le choc des étoiles (28 mars 1979, Star Crash)

Aux USA :

Starcrash, le choc des étoiles (9 mars 1979, Starcrash)

Le syndrome chinois (16 mars 1979, The China Syndrom)

Buck Rogers au XXVe siècle (30 mars 1979, Buck Rogers in the 25th Century)

***

Annoncés pour février 1979

En France

L'invasion des profanateurs 1978 (7 février 1979, Invasion Of The Body Snatchers)

Magic 1978 (14 février 1979)

Amityville, la maison du Diable (20 février 1979, The Amityville Horror)

Aux USA

 

En Angleterre

 

En Allemagne

 

***

The Fury, le film 1978Superman, le film de 1978

Annoncés pour janvier 1979

En France

Les yeux de Laura Mars (3 janvier 1979, The Eyes Of Laura Mars)

Nosferatu, le fantôme de la nuit (17 janvier 1979, Nosferatu: Phantom der Nacht)

Galactica, la bataille de l'Espace 1978 (17 janvier 1979, Battlestar Galactica)

Furie 1978 (24 janvier 1979, The Fury)

Le faiseur d'épouvante (24 janvier 1979, The Manitou)

Superman 1978 (26 janvier 1979 / 31 janvier 1979)

Le chat qui vient de l'Espace 1977 (31 janvier 1979, The Cat From Outer Space)

Les monstres sont toujours vivants 1977 (31 janvier 1979, It Lives Again)

Jack l'éventreur 1976 (31 janvier 1979, Der Dinenmorder Von London)

Le gendarme et les extraterrestres (31 janvier 1979)

Aux USA

 

***

Le Trou Noir, le film de 1979 Feu rouge cinéma

The Black Hole (1979)

Sorti en Angleterre le 18 décembre 1979.
Sorti aux USA le 21 décembre 1979.
Sorti en France le 3 octobre 1980.

De Gary Nelson ; sur un scénario de Jeb Rosebrook, Bob Barbash, Richard H. Landau et Gerry Day ; avec Maximilian Schell, Anthony Perkins, Robert Forster, Yvette Mimieux, Ernest Borgnine, Roddy McDowall, Tom McLoughlin.

Pour adultes et adolescents.

L’an 2130, jour 537. Vincent, le robot, annonce : correction de course imprévue annoncée pour 22 heures. Test de pré-correction : axe de rotation plus trois degrés. Pression d’oxyde d’Azote : 4100, montant à 5000. Les réacteurs C et D sont pré-sélectionnés. Séquence d’allumage du rotor commençant dans 3-0 Réacteurs de poussée en attente.

Le lieutenant Charles Pizer lui répond de l’alerter quinze secondes avant l’allumage. Puis il demande à Alex Durant s’il a déterminé l’impact de la correction sur leur horaire d’arrivée. Le professeur Alex Durant répond qu’il y travaille et remarque qu’ils ne devraient pas avoir besoin de correction à ce moment. Le lieutenant Pizer demande alors à Vincent de vérifier à nouveau leur course en se basant sur un autre référent céleste. Vincent répond immédiatement qu’il l’a déjà fait et que la correction est valide, mais qu’il a trouvé une explication quant à l’altération de leur course et demande au lieutenant de venir sur la passerelle.

Le lieutenant Charlie Pizer arrive en flottant par un puits donnant sur le poste de navigation où l’attend Vincent, un robot mignon ressemblant à un bibendum avec des grands yeux peints, qui annonce à Pizer qu’ils sont en vue du plus gros trou noir que le robot ait jamais rencontré. Pizer demande à voir sur le projecteur holographique. La lumière du poste baisse et un tourbillon bleu apparait au centre du pupitre circulaire.

Deux autres membres d’équipage arrivent à leur tour en flottant par le puits d’accès au poste de navigation : les professeurs Kate McCrae et Alex Durant, tandis qu’un troisième arrive par un accès latéral, Booth. Ce dernier, le mécanicien de bord, Harry Booth, déclare alors que le trou noir en question sort directement de l’Enfer de Dante. Charlie Pizer confirme, déclarant le trou noir comme la force la plus destructive de tout l’Univers, rappelant que rien ne peut en réchapper, pas même la lumière.

Kate remarque à son tour qu’elle avait un professeur qui prédisait que les trous noirs finiraient par dévorer l’univers entier. Alex renchérit : pourquoi pas, vu qu’ils ont pu voir des soleils géants aspirés dedans et disparaître sans laisser de trace. Puis le capitaine Dan Holland, arrivé entretemps, demande un zoom à Vincent, et le robot répond qu’il polarise l’image pour se faire. Étrangement, le projecteur holographique dézoome alors l’image du tourbillon… ( !).

Charlie Pizer commente que chaque fois qu’il voit un trou noir, il s’attend à y apercevoir un type en rouge avec des cornes et une fourche et le capitaine Holland admet que le trou noir est bien un monstre. Vincent répond que c’est un accroc dans la toile de l’Espace du Temps, mais qu’il a détecté autre chose digne de leur intérêt. Dan Holland demande à voir, et Vincent affiche l’objet en question sur le projecteur holographique, soulignant qu’il n’a pas bougé depuis son premier relevé : c’est un vaisseau spatial.

Dan Holland demande à Alex Durant s’il peut aussi voir le vaisseau et Alex le confirme. Holland demande alors que Vincent zoome à nouveau sur le vaisseau spatial pour permettre son identification. Charlie Pizer s’étonne alors que qui que soit puisse les avoir devancer là. Vincent fait défiler les silhouettes de l’Arcturius-10, battant pavillon du Royaume Unis, du Liberté-7 pavillon des États-Unis, de la station expérimentale russe de la série 5, du module français Sahara 5-3, du Pluton 4 du Japon, de la sonde spatiale 1 des États-Unis – pour finalement identifier l’USS Cygnus.

Comme Kate confirme qu’il s’agit du Cygnus, Vincent lui demande si le père de Kate n’était pas à bord de ce vaisseau. Kate répond que la mission du Cygnus était la même que la leur : découvrir des planètes habitables dans l’Espace profond. Holland ordonne à Pizer de contacter le Cygnus tandis que Kate continue l’histoire du Cygnus : le vaisseau avait été rappelé par la Terre et sa mission était considérée comme un échec. Harry Booth remarque que le professeur Hans Reinhardt avait dû mal le prendre. Dan Holland demande alors si Harry avait connu le commandant Reinhardt, et Harry répond qu’ils étaient plutôt entrés en collision.

Selon Harry Booth, Reinhard avait le chic de faire passer son ambition personnelle pour une affaire de fierté nationale et a persuadé le comité d’appropriation de l’Espace dans le pire fiasco financier de tous les temps. Il refusa d’admettre son échec, ignora l’ordre de revenir. Alex Durant objecte : peut-être que non. Peut-être que l’ordre ne lui est jamais arrivé. Kate renchérit : ce vaisseau a disparu d’un coup. Charlie Pizer demande à Dan Holland d’approcher leur propre vaisseau suffisamment pour que Vincent et lui montent à bord du Cygnus par les cordons d’accès.

Le Trou Noir, le film de 1979

Le Trou Noir, le film de 1979

Le Trou Noir, le film de 1979

Le Trou Noir, le film de 1979

Le Trou Noir, le film de 1979

Le Trou Noir, le film de 1979

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***

Star Trek, le film de 1979Feu orange cinéma

Star Trek: The Motion Picture (1979)
Traduction du titre original : Star Trek, l'image animée (le film).

Sorti aux USA le 7 décembre 1979.
Sorti en Angleterre le 15 décembre 1979.
Sorti en France le 19 mars 1980.
Sorti en blu-ray américain, coffret original motion picture collection le 12 mai 2009 (multi-régions, français inclus)
Sorti en blu-ray américain le 30 avril 2013 (multi-régions, français inclus).
Sorti en blu-ray français le 27 octobre 2009.

De Robert Wise, sur un scénario de Alan Dean Foster et Harold Livingston, d'après la série télévisée de Gene Roddenberry (épisode S02E03: Le korrigan (The Changeling - Le changelin) 1967, scénario de John Meredyth Lucas ; avec William Shatner, Leonard Nimoy, Persis Khambatta, Stephen Collins, DeForest Kelley, James Doohan, George Takei, Majel Barrett, Walter Koenig, Nichelle Nichols, Grace Lee Whitney, Mark Lenard.

Pour adultes et adolescents.

Trois croiseurs klingons approchent une sorte de nébuleuse annelée. Ils ouvrent le feu mais leurs missiles semblent n’avoir aucun effet. Ailleurs la station spatiale Epsilon 9 relaie et émet de nombreux messages radios. La station intercepte et traduit les messages des croiseurs klingons, se demandant contre qui les Klingons se battent. Comme la station Epsilon 9 parvient à capturer une vue de la situation, un premier croiseur Klingon est désintégré par une boule de foudre, puis les deux autres. C’est alors que le personnel de la station réalise que le nuage bleuté qui a désintégré les croiseurs klingons suit une trajectoire qui le mène droit vers la Terre.

Sur Vulcain, Spock médite au milieu des vapeurs volcaniques. Puis il rejoint trois prêtres et s’apprêtent à recevoir un pendentif en vertu du rite du Kolinar, mais il arrête le geste de la prêtresse, et celle-ci sonde télépathiquement son esprit, puis déclare l’échec du rituel. Plus tard, sur la Terre, à San Francisco, l’Amiral Kirk débarque d’une navette et fait la connaissance de son nouvel officier scientifique vulcain, Sonak : Kirk a l’intention d’être à bord de l’Enterprise et de prendre la place de son capitaine actuel, Decker. Kirk est alors téléporté en orbite de la Terre et accueilli par Scotty à bord de la station spatiale où ils ont rénové l’Enterprise depuis 18 mois. Cependant, il y a encore des problèmes avec la téléportation. Cependant Krik annonce que prêt ou non, l’Enterprise devra quitter le chantier, compte tenu du danger que représente le nuage mortel en route pour la Terre.

...Et personne n’a prévenu que le capitaine Decker sera remplacé : Kirk l’annonce donc lui-même à Decker et explique son remplacement au nom de sa grande expérience, tandis que Decker objecte que l’Enterprise a complètement changé depuis le départ de Kirk. Comme Kirk remonte en salle de téléportation pour accueillir deux membres d’équipage, dont l’officier scientifique le Lieutenant Commander Sonak, il assiste à un terrible accident de téléportation auquel aucun des deux officiers ne survit. Kirk demande alors à Decker de remplacer l’officier scientifique.

Puis vient le briefing de l’Amiral Kirk à l’équipage : selon l’hypothèse qu’un vaisseau spatial se trouve au centre du nuage mortel, leurs ordres sont d’intercepter et tenter d’entrer en contact avec l’occupant du vaisseau. La conférence est interrompue par un message de la station Epsilon : le nuage est sur eux, et il semble avoir interpréter le scan de la station comme une manœuvre hostile. Or le champ qui forme le nuage désintègre complètement la station, sous les yeux horrifiés de Kirk et de l’ensemble de l’équipage de l’Enterprise.

Star Trek, le film de 1979

Star Trek, le film de 1979

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***

Le Toubib, le film de 1979Feu vert cinéma

Le Toubib (1979)

Titre anglais : The Medic.

Sorti en France le 27 octobre 1979.
Sorti en coffret DVD + blu-ray français le 1er juillet 2015.
Sorti en blu-ray français le 4 août 2021.

De Pierre Granier-Deferre (également scénariste), sur un scénario de Pascal Jardin d'après le roman Harmony de Jean Freustié (alias Jean Pierre Teurlay) ; avec Alain Delon, Véronique Jannot, Bernard Giraudeau, Francine Bergé, Michel Auclair, Catherine Lachens, Bernard Le Coq, Henri Attal, Jean-Pierre Bacri, Peter Bonke.

Pour adultes.

Jean-Marie Desprée, chirurgien de profession, déprime à fond les manettes depuis que son épouse l'a plaqué. Pour oublier, ou guérir la souffrance des autres puisqu'il est incapable de guérir la sienne, il s'est engagé pour la croix-rouge alors qu'en Europe Centrale une guerre lâche se déroule, faute d'oser un affrontement de front, et l'escalade possiblement atomique. Malgré l'inquiétude grandissante de Marcia, la sœur de Desprée, celui-ci repart au front où ils sont quelques uns à ramasser des survivants ou plus exactement des agonisants grands brûlés ou criblés de shrapnels. Débarque alors une nouvelle infirmière, fraîche, innocente mais surtout beaucoup trop fragile pour une telle mission.

Le Toubib, le film de 1979

Le Toubib, le film de 1979

Le Toubib, le film de 1979

Le Toubib, le film de 1979

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***