Je suis une légende, le film de 1964Feu orange cinéma

The Last Man On Earth (1964)

Noter que ce film est dans le domaine public depuis les années 1980.

Sorti aux USA le 6 mai 1964.
Sorti en Italie le 19 août 1964.

Sorti en DVD américain MGM US en septembre 2005.
Sorti en blu-ray allemand INTERGROOVE DE le 29 juillet 2011 (multi-régions, image et son moins bonnes que le DVD MGM)
Sorti en blu-ray australien SHOCK AU le 2 septembre 2015 (au moins région B )
Sorti en blu-ray américain KINO LORBER US le 31 août 2021 (région A, fin alternative incluse, images d'archives R. Matheson)
Sorti en blu-ray 3D+anaglyphe AIPOP 3D US le 13 juin 2024 (multi-régions, souscription, inclus si platinum bande-dessinée du film 3D anaglyphe)

De Sidney Salkow et Ubaldo B. Ragona (également scénariste), sur un scénario de Logan Swanson (aka Richard Matheson), complété par William F. Leicester, Furio M. Monetti ; d'après le roman Je suis une légende (I Am A Legend) de 1954 de Richard Matheson ; avec Vincent Price, Franca Bettoia, Emma Danieli, Giacomo Rossi Stuart.

(apocalypse zombie) Le soleil se lève sur une banlieue aux immeubles sinistres. Les rues semblent être désertes et peu entretenue. Il y a des cadavres d’hommes gisant ça et là, certains sur les trottoirs, d’autres sur un chantier, d’autres en travers des marches d’un grand escalier extérieur, d’autres en travers de portes de commerces. Le panneau d’affichage à l’entrée d’une église annonce que la fin est arrivée.

Des façades de pavillons, avec leur petit jardin. Dans l’un d’eux, un homme moustachu (Morgan) dort jusqu’à ce que son réveil, bruyant, le tire de son sommeil. Il se lève, tout habillé, de son lit, à la lumière d’ampoules électriques nues. Il pense : Un autre jour à endurer, mieux vaut s’y mettre de suite.

L’homme, voûté, passe dans un couloir, puis dans la cuisine, branche sa cafetière. Apparemment, l’électricité n’est pas un problème à l’arrivée du Jugement dernier. Sur le calendrier au mur, la dernière page de Décembre 1965 a tous ses jours cochés, et l’occupant des lieux a tout simplement dessiné les tableaux des mois de l’année 1966 pour les cocher… tous. Avec ceux de l’année 1967 et de plus que la moitié de l’année 1968.

Et de songer à nouveau : Décembre 1965 : est-ce que c’est tout le temps qui s’est écoulé depuis que j’ai hérité du monde, seulement trois ans ? J’aurais plutôt dit cent millions.

Nous sommes apparemment le sixième jour du mois de septembre 1968, en supposant que le jour coché soit le dernier révolu, et non celui en cours.

Puis l’homme ôte la barre de bois qui défend l’entrée d’une porte dont la partie supérieure vitrée a été aveuglée de trois planches clouées en travers. Il sort dans le jardin, avec un regard pour le chapelet de gousses d’ails cloué à l’extérieur de la porte. Il inspecte ce chapelet, le renifle, puis va à la porte latérale du bâtiment immédiatement voisin, qui donne comme sa maison sur un genre de parking où sont encore garés deux voitures.

Comme il entre dans ce qui ressemble à un garage, on entend le ronronnement fort d’un groupe électrogène. L’homme remet les pans de sa chemise dans son pantalon, puis se glissant entre le capot du véhicule garé contre le groupe électrogène, dévisse le bouchon du groupe électrogène, en soulève le capot ; ouvre le bouchon du compartiment suivant, cale un entonnoir en plastique dans l’orifice et y verse une partie du contenu clair d’un jerrycan.

Le groupe électrogène continue de ronronner fortement, et l’homme ôte l’entonnoir, revisse le bouchon, vérifie que le premier bouchon est bien vissé. Puis il va à la grande double porte derrière la voiture pour en ôter la barre : il ouvre le vantail devant lui, qui donne sur l’allée jonchée de branches mortes et d’un cadavre couvert de feuilles mortes. Il constate intérieurement : Ouais, le monde est à moi : un monde vide, mort, silencieux…

L’homme retourne le cadavre d’un coup de pieds pour ouvrir le second vantail de la porte du garage. Ce cadavre-là ne semble pas vraiment dater de trois ans auparavant, ou alors, le mal mystérieux qui se serait abattu sur l’Humanité aura stoppé la décomposition…

Puis l’homme marche sans se presser jusqu’au cadavre suivant, gisant non loin du petit portail de la maison qu’il occupe. Une femme, elle aussi pas vraiment décomposée. Il pense : « Plus pour la fosse ; chaque jour il y en a toujours plus. Ils consomment les faibles et les laissent pour la fosse… »

Il retourne « chez lui », refermant la porte derrière lui sans la barrer, tandis qu’il a laissé complètement ouvert le garage, dont on n’entend rien du groupe électrogène plutôt bruyant, portes ouvertes et dans une rue absolument silencieuse qui aurait forcément du faire écho. Il touche la cafetière pour s’assurer qu’elle est chaude ( !), débranche et prend la cafetière et une tasse.

Dans le salon ou la salle à manger, il y a semble-t-il un autre groupe électrogène, apparemment éteint, tandis que des boites de conserves sont empilées haut sur la tablette au-dessus du foyer de la cheminée. Il y a aussi ce qui ressemble à des caisses de munitions entreposées contre un autre mur et au plafond des câbles électriques sont tirés pour y suspendre des ampoules, toutes allumées.

L’homme traverse le salon pour arriver à côté du canapé, où il y a un poste de radio massif, et en face sur la table une caisse de vin ou d’alcools plus forts. Il s’assied, allume le poste de radio et prend le micro pour appeler : « Ici K-O-K-W, à vous. »

Et de monter le volume du poste : un sifflement aigu lui répond, qui lui aussi doit s’entendre de très loin dans la rue, vu que les volets du salon sont troués et les carreaux des fenêtres brisés. Puis l’homme coupe le son aigu, change la fréquence de l’émetteur radio à l’aide d’une molette faisant pointer une grosse aiguille sur les bandes indiquées. Il reprend le micro et répète : « Ici K-O-K-W, je suis sur la fréquence internationale : à vous. »

Je suis une légende, le film de 1964

Je suis une légende, le film de 1964

Je suis une légende, le film de 1964

Je suis une légende, le film de 1964

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à ce film.

***

Chroniques de la Science-Fiction du 10 juin 2024

Chroniques de la Science-Fiction #2024-06-10

Numéro précédent <> Numéro suivant.

Téléchargez ici l'exemplaire gratuit .pdf 7 pages A5 couleurs.

Ici l'index de toutes les Chroniques de la Science-fiction de 2024

Sorti le 9 juin 2024 (première édition).

De David Sicé.

Les Chroniques sont une rubrique du fanzine l’Étoile étrange. Cette rubrique paraîtra désormais séparément pour tenir le rythme hebdomadaire de l'actualité de la Science-fiction même si le numéro complet de l’Étoile étrange n'est pas bouclé. Les numéros ont vocation à sortir rétroactivement et par anticipation, et donc à être mis à jour quand l'activité n'est pas complètement couverte.

Désormais, l'exemplaire .pdf ne contient plus que le calendrier des diffusions et des sorties de la semaine, reproduit ci-dessous.

***

Les sorties de la semaine du 10 juin 2024
Noter que cette actualité ne couvre pas les films d’exploitation.
Noter que les dates de diffusion et titres d'épisodes peuvent changer jusqu'au dernier moment.


*

LUNDI 10 JUIN 2024

BLU-RAY UK
Shrek IV: Forever After 2010** (fantasy satirique, br+4K, 10/6, UNIVERSAL UK)
Shrek I II III IV*** (fantasy satirique, 4x4K, 10/6, VF, UNIVERSAL UK)
The Lawnmower Man I + II 1992/1996** (cyberpunk, 3br, 10/6, 101 FILMS UK)
Farscape 1999** (space opera, 22br, 10/6,
Doctor Who 1966 S3 (celestial toymaker, 2br, 10/6, BBC UK)
Castlevania 2020** S3 (série ani, dark fantasy vamp, 2br, 10/6, ANIME LDT UK)

BLU-RAY ES
Leviathan 1989 (br, 10/6, VF, RESEN ES)

*

MARDI 11 JUIN 2024

CINE US
Wild Eyed And Wicked 2024 (fantasy urbaine, 11/6, ciné US)

TÉLÉVISION US/INT
Disney Star Wars The Acolyte 2024 S1E03: (faux Star Wars, wokissime toxique artificiel, 11/6, DISNEY FR)

BLU-RAY US
Godzilla x Kong 2024* (fantasy terre creuse, br+4K, 11/6, WARNER BROS US)
Bag Of Lies 2023* (fantasy urbaine horror, 11/6, EPIC PICTURES US)
Le règne animal 2023** (mutant, br, 11/6, MAGNOLIA PICTURES US)
Shrek IV: Forever After 2010** (fantasy satirique, br+4K, 11/6, UNIVERSAL US)
Zebraman 2004 + Zebraman 2: Attack on Zebra City 2010 (parodie superhéros, 2br+dvd, 11/6, MEDIA BLASTERS US)
Shrek I II III IV*** (fantasy satirique, 4x4K, 11/6, VF, UNIVERSAL US)
Species II 1998* (inva extraterrestre, br+4K, 11/6, SHOUT US)
Warriors Of Virtue 1997 (fantasy urbaine, br, 11/6, SANDPIPER US)
Superman & Lois 2023* S3 (superwoke, 3br, 11/6, WARNER BROS US)

*

MERCREDI 12 JUIN 2024

CINE FR
The Watchers 2024 (les guetteurs, monstres, 12/6 reculé du 5/6, Ciné FR)

TÉLÉVISION US/INT
Dark Matter 2024* S1E7: In the Fires of Dead Stars (monde para, 12/6, APPLE INT/FR)
The Big Door Prize 2024* S2E10: Deercoming (Woke toxique, 12/6, APPLE US/INT) Fin de saison.
Reginald The Vampire 2024* S2E06: Blood, Sweat, and Glitter ( woke, 12/6, SYFY US) Fin de saison.

BLU-RAY IT
Hollow Man 2000* (prospective, monstre, br, 12/6, EAGLE PICTURES IT)
Anaconda 1997 (aventure, monstre, br+4K, 12/6, EAGLE PICTURES IT)

BANDE DESSINEE FR
The prism 2024 T1 (space op; De Longis 12/6, OXYMORE FR)
West Fantasy 2024 T2 : Le croque-mort, l'elfe & le marshal (Istin / Itri , 12/6, OXYMORE FR)

*

JEUDI 13 JUIN 2024

CINE FR+IT+INT
The Watchers 2024 (les guetteurs, monstres, 13/6, Ciné DE)

TELEVISION INT+US
The Boys 2024* S4E01-3: Department of Dirty Tricks + Life Among the Septics + We'll Keep the Red Flag Flying (superwok, toxique, propagande violent, 13/5, PRIME INT/FR)

BLU-RAY IT
Godzilla x Kong 2024* (fantasy terre creuse, br+4K, 13/6, WARNER BROS IT)

BLU-RAY DE
Alienoid II 2024 ((invasion extra temporel, br+4K, 13/5, CAPELIGHT DE)
Alienoid 2022 (invasion extra temporel, 4K, 13/6, CAPELIGHT DE)

BLU-RAY US
The Last Man On Earth 1964 (post apo, br3D+anaglyphe, 13/6, kickstarter multi-régions, EYEPOP-3D US + adaptation bande-dessinée anaglyphe avec édition platinum)

*

VENDREDI 14 JUIN 2024

CINE US+UK
Latency 2024 (cyberpunk, 14/6, ciné US)
The Moor 2024 (fantôme possession, 14/6, ciné UK)
Sasquatch Sunset 2024* (monstre, 14/6, ciné UK)
Arcadian 2024* (postapo inva monstre, 14/6, ciné UK)
Brujeira 2023 (Sorcery, fant, sorcier, 14/6, ciné UK, ciné Mexique le 16/3/2023)
Star Trek III : The Search For Spock 1984 (space op. 14/6, ress 40e anni, ciné UK)

TELEVISION INT
Joko Anwar's Nightmares and Daydreams 2024 S1 (antho fantas 14/6, NETFLIX)

*

SAMEDI 15 JUIN 2024

SALON FR
Mystériales 2024 du samedi 15 au dimanche 16 juin 2024 à Redon, cloître St Sauveur : animations, rencontres, spectacles : https://www.mysteriales.fr

TELEVISION INT
Doctor Who 2024 S1E7: The legend of Ruby Sunday (wok raciste tox, 15/6, DISNEY INT/FR)

*

DIMANCHE 16 JUIN 2024

TELEVISION INT+US
Interview With The Vampire 2024* S2E6: Like the Light by Which God …(faux Anne Rice, woke, 16/6, AMC MOINS US)
House Of The Dragon 2024* S2E01: A Son for a Son (fausse fantasy woke mal éclairée, 16/6, HBO US)

***

Les mystères de l'Ouest, la série télévisée de 1965Feu vert télévision

The Wild Wild West S01E11: The Night of the Red-Eyed Madmen
Traduction du titre original : La nuit du fou aux yeux rouges (= injectés de sang).
Titre français : La Nuit du général Grimm.

Épisode précédent <> Épisode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Les mystères de l'Ouest (1965)

Diffusé aux USA le 26 novembre 1965 sur CBS US.
Sorti en France en coffret DVD français (anglais sous-titré français)

De Michael Garrison, avec Robert Conrad, Ross Martin, Martin Landau, Joan Huntington, Shary Marshall, Ted Markland.

Pour adultes et adolescents.

(mystère fantastique, techno-thriller steampunk, espionnage) Le salon de réception d’un hôtel luxueux. James West fait son entrée et repère immédiatement son contact, un moustachu à chapeau blanc qui lisait son journal assis sur un canapé rotonde. Le moustachu se lève et West le salue : « Sénateur Rawls ? » Rawls répond : « C’est bien que vous soyez venu, Jim. »

West remarque : « Vous disiez que c’était urgent, Monsieur. L’urgence et le service secret semblent aller de paire. » Rawls réplique : « Eh bien, cette sorte d’urgence pourrait bien annoncer de gros ennuis. Elle pourrait même menacer les Etats-Unis entiers. »

Cela ne semble pas troubler West, qui demande civilement : « Et qu’est-ce que votre nièce vient faire dans ce tableau ? » Rawls répond : « Je ne sais pas… pas vraiment : ce fiancée qu’elle a, euh, Talbot, a toujours été un personnage emporté, un instable, cependant ; toujours à sortir ou à se mettre dans toutes sortes de problèmes. Mais Lola n’acceptera jamais de le voir comme ça, elle refusera de le croire. » West répète : « … refusera de le croire ? »

Rawls précise : « De croire que c’est fini, qu’il l’a finalement laissée tomber. » West semble gêné : « Je ne veux pas avoir l’air impoli, Monsieur, mais en quoi un échec sentimental pourrait-il menacer la sécurité des Etats-Unis ? »

Rawls répond : « Eh bien, Lola va vous raconter une histoire bizarre, étrange si vous préférez… En fait, j’espérais que, sans vous montrer désagréable, vous pourriez lui ouvrir quelque peu les yeux sur la vérité de Talbot l’ayant plaquée… sauf que… » West insiste : « Sauf que quoi, Sénateur ? »

Rawls avoue : « Sauf que je crois que ce qu’elle soit sur le point de vous dire soit l’effroyable vérité. » West demande : « Chambre 406, Monsieur ? »

Et Rawls de hocher la tête. Faussement nonchalant, West se dirige alors vers les portes de l’ascenseur flanqué de deux grandes plantes vertes en pot. Un gentleman attend déjà là.

La flèche au-dessus des portes indiquant à quel étage se trouve alors l’ascenseur monte sans hâte ni arrêt jusqu’au dernier chiffre, 4.

Et au quatrième étage, la porte coulisse, révélant West éjectant un premier gentleman d’un crochet du droit, tandis que les deux autres, dont celui qui attendait avec lui au premier étage, tentent de se saisir de lui. West balance un second agresseur dans le couloir, mais est lui-même jeté à terre par le troisième, le plus trapu, un moustachu.

Dans le couloir, les deux brutes saisissent West et le plaque contre le mur, tandis que le moustachu sort en couteau pour poignarder l’agent secret.

Les mystères de l'Ouest S01E11: La Nuit du général Grimm (1965)

Les mystères de l'Ouest S01E11: La Nuit du général Grimm (1965)

Les mystères de l'Ouest S01E11: La Nuit du général Grimm (1965)

Les mystères de l'Ouest S01E11: La Nuit du général Grimm (1965)

Les mystères de l'Ouest S01E11: La Nuit du général Grimm (1965)

Les mystères de l'Ouest S01E11: La Nuit du général Grimm (1965)

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à cet épisode.

***

Space 2063, Space Above And Beyond, la série de 1995Feu vert télévision

Space: Above And Beyond S01E013: Who Monitors The Birds ? (1996)
Traduction : L'Espace, au-dessus et au-delà : Qui surveille les oiseaux ?
Titre français : Space 2063, Qui pilote les oiseaux ?

Episode précédent <> Episode suivant.

Ici l'article de ce blog sur la série Space 2063 (1995)

Diffusé aux USA le 7 janvier 1996 sur FOX US.
Diffusé en France le 24 octobre 1996 sur M6 FR.
Sorti aux USA le 8 novembre 2005 (piste et sous-titres français inclus, sans les bonus ?)
Sorti en DVD Anglais le 30 avril 2012 édition collector (piste et sous-titres français inclus ?, avec les bonus)

De Glen Morgan, James Wong. Avec Morgan Weisser, Kristen Cloke, Rodney Rowland, Lanei Chapman, Joel De La Fuente, James Morrison , Glen Van Ross.

Pour adultes et adolescents

(Space Opera militariste, guerre, prospective, extraterrestre) En l’an 2027, le gouvernement a initié le programme invitro essayant de créer une nouvelle race de soldat. Les invitros sont des humains créés artificiellement. Ils nous appellent les cuves. Nous naissons âgés de 18 ans. Mon nom est Cooper Hawkes. Je suis né il y a six ans. Maintenant, c’est 2064 ! la Terre est en guerre avec un ennemi extraterrestre technologiquement avancé. Mon escadron est appelé les Va-Tout – c’est le 58ème. Ce sont les seuls qui aient jamais compté pour moi.

La nuit, deux lunes se reflètent dans les eaux d’un lac. Deux plongeurs lourdement armés émergent puis progressent à travers les taillis de la forêt, des lunettes de vue nocturne vissées à leurs visages casqués. Ils ne tardent pas à croiser une patrouille de trois chigs, qu’ils abattent. Puis ils sortent de leurs cachettes et l’un d’entre eux vient achever les chigs à coup de couteau dans leurs « ouies ».

Les deux commandos humains reprennent leur progression dans l’obscurité. Sur un écran que consulte l’un d’eux, le message suivant s’affiche : « Extraction à 208884, 00:43. » Mais comme ce dernier éteint son écran, il est abattu d’une seule balle par l’ennemi. L’autre, c’est Cooper Hawkes, et c’est désormais un humain invitro traqué par les Chigs.

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

Space 2063 S01E13 : Qui pilote les oiseaux ? (1996)

***

Ici la page du forum Philippe-Ebly.fr consacrée à cet épisode.

***